/auto/classics
Navigation

Cette Buick GNX à vendre est encore neuve 32 ans plus tard

Cette Buick GNX à vendre est encore neuve 32 ans plus tard

Coup d'oeil sur cet article

En 1987, Buick a seulement produit 547 exemplaires de la GNX. Et la 480e unité est à vendre sur le site Bringatrailer.com.   

  

À LIRE AUSSI: Buick Regal TourX 2019 : on l’a échappée, celle-là!  

À LIRE AUSSI: Buick Regal GS 2018 : cette fois, c'est du sérieux  

  

À trois jours de la fin de l’encan, la plus haute mise s’élève à 106 000 $ US, soit l’équivalent d’environ 141 000 $ CAN.    

Vendue neuve par le concessionnaire Ralph’s Buick il y a trente-deux ans, elle a ensuite joué la vedette dans la vitrine d’un garage du Texas. Celui qui en est le propriétaire actuel l’a acquise en 2002. Depuis ce temps, elle est préservée dans un entrepôt à température contrôlée. La voiture est actuellement située à Greenville au Wisconsin.    

  

Ainsi, la voiture n’a pratiquement pas roulé jusqu’à ce jour. Son compteur affiche 8,5 milles, ce qui représente environ 13,7 kilomètres.    

En plus de nous apprendre que la feuille de fenêtre est incluse, l’annonce mentionne que les sièges sont encore recouverts des protecteurs de plastique d’origine. La pellicule protectrice installée en usine n’a jamais été décollée du tableau de bord.    

Les pneus, des Goodyear Eagle VR50, sont ceux d’origine. Les moyeux sur lesquels on peut lire l’inscription «GNX» n’ont jamais été posés.    

  

Une version plus performante de la célèbre Grand National   

Développée en partenariat entre Buick et McLaren Technologies/ASC, la GNX (Grand National Experimental) n’était offerte qu’en noir.    

Elle se distinguait de la Grand National conventionnelle par ses jantes de 16 pouces noires en aluminium, le remplacement de logo sur les ailes par des prises d’air, des cadrans Stewart Warner et une plaque précisant le numéro de l’unité du côté passager du tableau de bord.    

Sous le capot, on retrouve un V6 de 3,8 L qui est agrémenté d’un turbocompresseur Garrett T3. En ce qui concerne la transmission, il s’agit d’une boîte automatique Hydramatic 200-4R à quatre rapports.    

La GNX pouvait parcourir le quart de mille en aussi peu que 12,7 secondes.    

En 1987, le PDSF de cette voiture se chiffrait à 29 290 $ US.    

 

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.