/finance
Navigation

Déficit moins élevé que prévu à Ottawa, selon le DPB

Déficit moins élevé que prévu à Ottawa, selon le DPB
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA – Le déficit du gouvernement fédéral pour 2018-2019 sera moins élevé que prévu, selon des données actualisées présentées mardi par le Directeur parlementaire du budget (DPB).

Il devrait être de 2,1 milliards $ de moins que les 18,1 milliards $ prévus par le ministère fédéral des Finances l’automne dernier dans son énoncé économique, et 3,4 milliards $ de moins que ce que le DPB avait prévu en octobre, a affirmé le DPB par communiqué.

Il prévoit donc que le déficit sera de 16 milliards $ (0,7 % du PIB) pour 2018-2019.

Cette diminution s’explique «principalement en raison d’une croissance plus forte que prévu des impôts sur le revenu».

Ces nouvelles estimations se basent sur «une augmentation de 2,6 milliards $ des revenus prévus en 2018-2019» et sur «une diminution de 0,8 milliard $ dans notre estimation des dépenses», a écrit le chien de garde du budget fédéral.

Faible croissance

Le DPB estime que la croissance du PIB réel restera faible (1 % sur une base annuelle) au premier trimestre de 2019, comme c’était le cas au quatrième trimestre de 2018 (1 %). Cette mollesse est due aux «déclins dans les investissements résidentiels et dans les investissements des entreprises». Le secteur pétrolier est particulièrement visé à cause des faibles prix du pétrole de l’Ouest.