/sports/football/alouettes
Navigation

Le retour de B.J. Cunningham et John Bowman confirmé

B.J. Cunningham
Photo d'archives, Agence QMI B.J. Cunningham

Coup d'oeil sur cet article

Les Alouettes de Montréal ont annoncé mardi que le receveur de passes B.J. Cunningham et l’ailier défensif John Bowman avaient tous deux paraphé une nouvelle entente de deux saisons avec l’équipe.

Cunningham disputera une cinquième campagne à Montréal. L’an dernier, il a terminé au deuxième rang chez les Alouettes avec 631 verges de gains en52 attrapés, en plus d’inscrire trois majeurs en 14 rencontres.

«B.J. s’est avéré l’un des meneurs de notre groupe de receveurs au fil des saisons. Nous sommes heureux qu’il ait choisi de poursuivre sa carrière avec les Alouettes et qu’il pourra nous aider à continuer notre progression en attaque, a déclaré le directeur général des Alouettes, Kavis Reed, dans un communiqué. Il constitue un excellent modèle pour nos jeunes receveurs, en plus d’être une cible de choix pour nos quarts.»

En 57 matchs en carrière avec les Moineaux, l’athlète de 6 pi et 1 po et 199 lb a capté 209 passes pour 2922 verges et 15 touchés. L’un des receveurs les plus prolifiques de l’histoire des Spartans de l’Université Michigan State, il a récolté 874 de ses 2922 verges après ses attrapés.

Quant à Bowman, il est le meneur de la concession montréalaise avec 126 sacs. Il disputera une 14e campagne avec les Alouettes. Lors de la saison 2018, l’homme de 36 ans a réussi 32 plaqués défensifs et cinq sacs pour des pertes de 19 verges, récupérant deux échappés, dont un pour un touché.

«Le retour de John est une excellente nouvelle pour notre équipe. Il est encore l'un des meilleurs joueurs défensifs du circuit, en plus d'être un synonyme de longévité et d'excellence, a émis Reed. Autant sur le terrain que dans notre vestiaire, la présence de ce vétéran futur membre du Temple de la renommée sera un plus pour notre organisation.»

Des nouveaux

Reed a également embauché le centre-arrière Christophe Normand, le joueur de ligne offensive Spencer Wilson, le receveur DeVier Posey, le secondeur Bo Lokombo ainsi que le demi défensif Patrick Levels.

Ancien du Rouge et Or de l'Université Laval, Normand a excellé au sein des unités spéciales des Eskimos d’Edmonton la saison dernière grâce à sept plaqués. Le Bromontois a également capté trois passes pour des gains de 21 verges. En 57 rencontres en carrière dans la LCF, l'athlète âgé de 27 ans a totalisé 15 plaqués sur les unités spéciales.

Wilson, un athlète de 6 pi et 7 po et 319 lb, a disputé 108 rencontres en neuf ans dans la Ligue canadienne (LCF), toutes avec les Stampeders de Calgary. En 2018, le joueur de 30 ans a fait partie d'une ligne à l'attaque qui n'a accordé que 27 sacs, soit le plus bas total dans la LCF.

Posey, nommé joueur par excellence de la Coupe Grey en 2017 alors qu’il jouait avec les Argonauts de Toronto, a capté 29 passes pour 395 verges et trois touchés en huit rencontres avec les Lions de la Colombie Britannique la saison dernière.

Lui aussi avec les Lions, Lokombo a amassé 71 plaqués défensifs en 2018.

Levels, qui a gagné la coupe Grey avec les Stampeders au terme de la dernière campagne, a réussi 20 plaqués défensifs, en plus d’obtenir une interception et de rabattre trois passes.

Reilly de retour à Vancouver

Le marché des joueurs autonomes de la LCF s’est ouvert mardi et les Lions de la Colombie-Britannique en ont profité pour consentir un pacte de quatre ans au quart-arrière Mike Reilly.

Selon le réseau TSN, l’ancien des Eskimos touchera 2,9 millions $. En 2018, il a amassé 5562 verges et 30 touchés, tout en commettant 18 interceptions. Il a évolué avec les Lions en 2011 et 2012.

Les Eskimos, de leur côté, n’ont pas tardé à trouver un nouveau quart partant en s’entendant sur les termes d’un contrat de deux ans avec Trevor Harris. En 17 matchs l’an dernier avec le Rouge et Noir d’Ottawa, Harris a récolté 5116 verges par la voie des airs et 22 touchés. Le passeur de 32 ans a mené le Rouge et Noir à la finale de la coupe Grey en 2018. Son équipe s’était toutefois inclinée devant les Stampeders de Calgary.

À Regina, les Roughriders de la Saskatchewan ont fait signer une entente de deux ans au porteur de ballon William Powell. Ce dernier a obtenu 1362 verges et six majeurs au sol avec le Rouge et Noir d’Ottawa, l’an passé.