/opinion/columnists
Navigation

Que chez Réal

Coup d'oeil sur cet article

Cette histoire est vraie et elle a été indubitablement vécue le 10 juin 2016. Assis à l’accueil des clients de sa pourvoirie, Réal Massé lève les yeux deux fois lorsque le pêcheur devant lui dévoile tout bonnement son identité. Il s’appelle Samuel de Champlain.

Sa carte du ministère et sa carte de crédit confirment que l’homme, un entrepreneur de Ste-Lucie (dans les Laurentides) ne blague pas.

Presque simultanément arrive un autre pêcheur à l’enregistrement. Lorsqu’il dira son nom, on est certain qu’il s’agit d’un petit coup monté et la moustache de Réal est presque devenue droite.

L’homme s’appelle Jacques Cartier et il est de l’île Perrot. Croyez-le ou non, c’est une pure coïncidence. Les deux hommes ne se connaissaient pas. Réal et sa femme Ginette sont estomaqués.

CE N’EST PAS FINI

Toujours dans la même séquence, alors que Ginette complète les enregistrements, Réal répond au téléphone.

Une cliente veut réserver. Il s’agit de madame Riel d’Otterburn Park qui demande que la réservation soit au nom de son mari. Réal ne peut s’empêcher de lui demander : « Pas Louis, toujours ? » Eh bien oui. C’était madame Louis Riel. Samuel de Champlain et Jacques Cartier sont toujours devant Réal qui est assommé, abasourdi.

Réal a passé le combiné aux deux hommes devant lui et leur a dit : « Parlez-vous, c’est trop drôle... » Tous sont devenus des clients réguliers qu’on n’oubliera jamais. L’année suivante, Jacques Cartier est même allé à la chasse en Afrique avec Réal.

TI PAQUET

  • Selon nos tests, l’intelligence de Trump se situe quelque part entre l’huître et le babouin.
  • Avez-vous remarqué ? Les paradis fiscaux sont toujours dans l’eau chaude.
  • Très populaires dans les bars au Québec : les machines à saoûls.
  • L’école vient de m’appeler pour me dire que mon fils Mathieu est un menteur chronique. Ça doit être vrai, je n’ai pas d’enfant nommé Mathieu.
  • Truc pour maintenir son poids. Mangez des demi-portions de bouchées doubles.
  • Avez-vous déjà vu une trousse de deuxième soin ?
  • Un beau conte pour les plus vieux : « Ci-Alis au pays des merveilles »