/news/currentevents
Navigation

Tempête à venir: ne pas adapter votre conduite pourrait coûter cher

tempete
Photo d'archives Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Les usagers de la route auront intérêt à adapter leur conduite s’ils ont à affronter la tempête de neige à venir dans les prochaines heures, puisqu’ils pourraient recevoir une contravention, et ce, même s’ils respectent les limites de vitesse.

Mardi matin, la Sûreté du Québec (SQ) a appelé les citoyens à la prudence, en prévision de la tempête, indiquant au passage qu’il y aurait un plus grand nombre de patrouilleurs sur les routes.

L’objectif de l’ajout de ces effectifs est de s’assurer que les automobilistes ajustent leur conduite. À défaut de s’y conformer, ceux-ci pourraient recevoir une contravention, même s’ils ont respecté les limites de vitesse.

«C’est l’article 330 du Code de la sécurité routière. L’article stipule que tu dois adapter ta conduite aux conditions. Alors, même si la limite est de 90 km/h, si les conditions ne le permettent pas et que c’est dangereux, cet article permet aux policiers d’intervenir et de donner une contravention», indique Christine Coulombe, porte-parole à la SQ. 

Si l’aisance à conduire dans des conditions météorologiques difficiles varie d’un automobiliste à un autre, ce sera aux patrouilleurs de trancher s’il y a eu imprudence.

«Si les policiers trouvent que ta conduite n’est pas sécuritaire, alors que la chaussée est glacée et que la visibilité est nulle, que tu roules à 90 km/h dans une zone de 90 km/h, ça se peut que tu reçoives un constat pour ne pas avoir adapté ta conduite», poursuit la porte-parole.

La SQ n’a pas donné d’information sur le nombre de patrouilleurs supplémentaires qui seront déployés sur le réseau routier lors de la tempête.