/news/currentevents
Navigation

Trois ados de l’école Samuel-De Champlain plaident non coupables

Coup d'oeil sur cet article

Trois élèves de l’école secondaire Samuel-De Champlain, à Québec, ont plaidé non coupable au chef de distribution de pornographie juvénile qui a été porté contre eux.

Les trois adolescents âgés de 13 et 14 ans, qui auraient partagé des photos intimes d’une élève de 13 ans, ont comparu une première fois devant un juge en Chambre de la Jeunesse, mardi.

Suspendus, puis réintégrés

Il s’agit des élèves qui avaient été suspendus par l’école en décembre et dont l’affaire avait été médiatisée.

La plaignante avait aussi été suspendue.

Certains devaient faire des travaux à la maison et d’autres devaient suivre leurs cours dans une classe séparée pour limiter les contacts avec l’adolescente.

Le Service de police de la Ville de Québec avait ouvert une enquête après un signalement de la Commission scolaire des Premières-Seigneuries, le 4 décembre.

Encore récemment, deux des ados devaient être accusés, mais une accusation est finalement tombée pour le troisième garçon.

Depuis le retour des Fêtes, les jeunes ont tous réintégré l’établissement scolaire de Beauport.

Retour en mars

La Couronne a remis la preuve à la défense mardi lors des brèves comparutions. Les parties seront de retour en cour en mars.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.