/sports/opinion/columnists
Navigation

Polaris complète sa gamme

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir assis sa notoriété dans le segment des motoneiges hors piste, Polaris a voulu aller plus loin en offrant aux amateurs une gamme plus complète de motoneiges.

Nous avons demandé aux experts de chez Pro Performance, qui a pignon sur rue à Boischatel et à Saint-Raymond, de nous donner quatre modèles en exemple, afin d’illustrer l’offre du fabricant américain.

VOYAGEUR 550

Développée en grande partie pour le Québec à la suite de rencontres avec ses concessionnaires d’ici, cette motoneige a tout pour combler les attentes des gens qui veulent s’amuser et travailler avec une même machine.

« Elle est facile à manipuler, très utile pour les gens qui veulent se rendre au chalet, travailler en forêt, sans avoir à utiliser une motoneige trop lourde, qui demande beaucoup d’habiletés », explique William Gosselin, conseiller aux ventes.

« Très populaire au Québec, elle atteint aussi les objectifs d’un amateur qui recherche une motoneige pratique, à un coût très abordable. Annuellement, nous manquons toujours de ce modèle. La suspension arrière est articulée. De série, elle arrive avec l’attache remorque, le démarreur électrique, le chauffe-main et le chauffe-pouce. Elle est équipée d’un moteur refroidi à l’air. »

LE TITAN

Il y a deux ans, le Titan avait changé les données du segment des machines de travail. Nous avons fait l’essai du modèle XC. « Je crois que nous avons, avec ce modèle Titan XC, une motoneige capable d’offrir autant de performances en sentiers qu’en situation de travail », précise René Cyr, directeur adjoint.

« Elle est équipée du moteur 800 Cleanfire qui a déjà fait ses preuves, d’une suspension arrière articulée, ce qui facilite grandement les manœuvres à reculons. On peut y ajouter une foule d’accessoires pour le travail, la randonnée, et la modifier pour installer confortablement deux passagers. Sa chenille de 155 pouces, alliée à la transmission très résistante et manœuvrable aussi bien d’avant qu’en marche arrière, font de cette motoneige un modèle très spécial de sa catégorie. »

LE INDY XC

Performant en sentier, le modèle Indy XC peut aussi offrir un excellent rendement hors sentier.
Photo courtoisie, Karl Tremblay
Performant en sentier, le modèle Indy XC peut aussi offrir un excellent rendement hors sentier.

Pour les amateurs de performances en sentiers, le Indy XC arrive en tête.

« Cette saison, la compagnie l’a équipée du nouveau moteur 850 Patriot. Cette motoneige est performante, équipée d’une chenille de 129 pouces avec des crampons de 1,25 pouce, des éléments qui assurent une excellente traction », avance René Cyr.

« Elle répond très bien aux demandes du conducteur qui veut ressentir les sensations d’une motoneige sportive. Les amateurs qui choisissent ce modèle se rappellent les moments où il faisait la pluie et le beau temps sur les circuits de course. C’est vraiment l’idéal pour les amateurs de grandes performances. »

LA CÉLÈBRE RMK

On ne pouvait pas discuter des motoneiges Polaris sans mettre en valeur son modèle phare, le PRO-RMK. Pour nous le présenter, nul autre que William Gosselin, figure célèbre sur les circuits de compétition hors sentiers.

« C’est présentement la motoneige la plus vendue au monde dans le créneau hors sentiers », indique William.

« Elle monte littéralement sur la neige, beaucoup plus que les autres modèles. Elle flotte. Elle est équipée d’une chenille qui peut offrir des crampons en 2,6 pouces ou en 3 pouces. Cette saison, la compagnie a décidé d’offrir ce modèle avec le tout nouveau moteur 850 Patriot, qui gagne à être connu des amateurs. C’est un moteur linéaire, doux. Elle est vraiment la championne de sa catégorie. »

Relais Club Alpin

Pour réaliser ce reportage d’essais Polaris, nous nous sommes rendus au Relais du Club de golf Alpin de Sainte-Brigitte-de-Laval. Ouvert depuis deux saisons, il est tenu par Daniel Parent et son équipe. Il est situé au nord de la ville de Québec, à deux pas des montagnes. Cela assure des conditions d’enneigement idéales en début et en fin de saison. Sur place, en plus des services de restauration, vous trouverez deux immenses stationnements. Ils sont accessibles pour garer votre voiture et votre remorque le temps de votre randonnée, à un coût très abordable. Le relais donne accès aux régions du Saguenay, de Charlevoix, de Québec et de Stoneham, par les sentiers Trans-Québec 3 et les sentiers régionaux 304 et 369. Ils sont entretenus par le club des motoneigistes de l’Arrière-Pays. Pour en savoir plus : (418) 825-3108.

Sécurité au Bas-Saint-Laurent

La Fédération des clubs de motoneigistes du Québec(FCMQ) s’est associée à l’Union des producteurs agricoles du Bas-Saint-Laurent et à Tourisme Bas-Saint-Laurent, afin de mener une campagne sur la valorisation et la sécurité des sentiers de motoneige du Bas-Saint-Laurent. On veut ainsi sensibiliser les motoneigistes au respect des propriétés privées et les amener à avoir une conduite responsable et sécuritaire dans les sentiers de cette région qui compte 1800 km. Les bénévoles des 16 clubs de la région veulent l’appui des motoneigistes. Plusieurs actions seront mises de l’avant, dont une vidéo qui sera diffusée sur différentes plateformes internet et sur les médias sociaux.