/finance/business
Navigation

Retour à la rentabilité pour Pages Jaunes

Bloc Pages Jaunes (nouveau)
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – Le Groupe Pages Jaunes (GPJ) a renoué avec la rentabilité à son quatrième trimestre ainsi que pour son exercice financier 2018.

Pour le trimestre terminé le 31 décembre dernier, l’entreprise montréalaise a rapporté mercredi un bénéfice net de 40 millions $, ou 1,28 $ par action diluée, comparativement à une perte nette de 584,6 millions $ ou 22,26 $ par action diluée au quatrième trimestre de 2017.

Cette amélioration, «nonobstant la charge pour perte de valeur de 507,0 millions $ comptabilisée au quatrième trimestre de 2017, s'explique essentiellement par la baisse de la dotation aux amortissements et des frais de restructuration et autres charges et par une économie d'impôt», a-t-on précisé par communiqué.

Les revenus pour le trimestre ont baissé de 30,3 %, passant de 178,5 millions $, l’an dernier, à 124,5 millions $, en raison notamment des cessions.

Le grand patron de l’entreprise, David A. Eckert, a expliqué que ces résultats reflètent «la continuité de l'harmonisation de nos dépenses avec la réalité de nos produits et la cession d'activités qui ne sont pas rentables ou synergiques».

M. Eckert a aussi précisé que la compagnie a «mené à terme le processus de restructuration des conventions collectives couvrant presque tous les professionnels des ventes», ce qui devrait lui donner «une nouvelle capacité considérable pour gérer et récompenser le rendement et la flexibilité nécessaire pour répondre aux besoins changeants de notre environnement concurrentiel».

En novembre dernier, les quelque 130 représentants commerciaux de Groupe Pages Jaunes ont accepté une offre de leur employeur, mettant ainsi fin à plus de deux mois de conflit de travail.

Pour l'exercice financier, le bénéfice net s’est établi à 82,8 millions $, comparativement à une perte nette de 594,5 millions $ en 2017, et ce, pour des raisons similaires à ce que l’on observe au quatrième trimestre. Sur la même période, les revenus ont reculé de 20,7 %, atteignant 577,2 millions $, comparativement à 728 millions $, l’an dernier.

Groupe Pages Jaunes a entrepris une vaste restructuration depuis quelques années. L’an dernier, la compagnie avait annoncé l'élimination de quelque 500 postes, soit environ 18 % de ses effectifs. Elle s'est aussi départie d'actifs, comme DuProprio/ComFree et RedFlagDeals.com.