/entertainment/tv
Navigation

MusiquePlus rendra officiellement l’âme cet été, après 33 ans en ondes

Coup d'oeil sur cet article

Une page d’histoire télévisuelle – et culturelle – du Québec se tournera l’été prochain quand MusiquePlus disparaîtra des ondes. Groupe V Média a décidé d’abandonner la célèbre marque pour créer une toute nouvelle chaîne, qui diffusera des séries et des films dédiés aux femmes.  

Le vice-président exécutif et chef à la stratégie corporative chez Groupe V Média, Dimitri Gourdin, sait qu’une telle décision risque de faire couler beaucoup d’encre et de toucher en plein cœur toute une génération de téléspectateurs ayant grandi en regardant Le combat des clips, Rock Velours et SolidRock. Mais la place qu’occupe la station dans l’esprit du public est dorénavant loin d’être aussi grande que celle qu’elle occupe dans l’échiquier télévisuel.    

Rampe de lancement des carrières de Véronique Cloutier, Mike Gauthier, Geneviève Borne, Anne-Marie Withenshaw, Claude Rajotte, Anne-Marie Losique, Sonia Benezra, Rebecca Makonnen et plusieurs autres, MusiquePlus bat de l’aile depuis plusieurs années. Avec une part de marché oscillant autour de 1 %, elle n’est plus l’ombre d’elle-même, surtout depuis qu’elle n’est même plus obligée de diffuser des vidéoclips, en vertu des nouvelles règles du CRTC entrées en vigueur en 2017.    

« MusiquePlus est l’une des marques médias les plus connues au Québec, indique Dimitri Gourdin en point de presse téléphonique. Les gens y sont encore attachés, mais c’est un attachement de nostalgie. C’est ce qu’on a constaté en menant des études. »    

La réalité pourrait frapper les Montréalais dans quelques mois quand Groupe V Média se départira également du grand studio vitré situé à l’intersection des rues de Bleury et Sainte-Catherine, sur lequel des milliers de fans en délire des Backstreet Boys ont déjà étampé leurs visages.    

Vaines tentatives  

Depuis le rachat de MusiquePlus par Groupe V Média en 2013, quelques tentatives de relance ont été effectuées, mais aucune n’a répondu aux attentes de l’entreprise fondée par Maxime Rémillard. « Aujourd’hui, on doit tourner la page », insiste M. Gourdin.    

Ce dernier souligne néanmoins qu’il « évalue plusieurs options » qui pourraient permettre à V Média de « faire vivre MusiquePlus ailleurs qu’en télévision ».    

Pierre Marchand attristé  

La disparition de MusiquePlus attriste grandement son cofondateur, Pierre Marchand. « J’ai beaucoup de peine, déclare le producteur au Journal. On perd quelque chose qui a tellement été essentiel à notre culture musicale. MusiquePlus, c’était une bibitte à part. Ce n’était pas une chaîne comme les autres. Je trouve ça triste qu’il n’y ait plus de locomotive pour notre culture musicale. C’est dangereux. »    

« Quand j’ai quitté MusiquePlus en 2007, elle était en bonne santé, poursuit l’ex-grand manitou de l’antenne. Ça allait très bien. Je peux pas croire qu’on l’a autant maganée. »    

Pierre Marchand raconte avoir tenté de racheter MusiquePlus à Bell Média en 2013, mais l’offre de Groupe V Média s’est avérée plus généreuse. « J’avais tout un plan de match. MusiquePlus aurait pu devenir un influenceur. Mais aujourd’hui, elle fait partie des livres d’histoire. »    

Bye bye OD+  

La disparition de MusiquePlus n’entraînera aucune perte d’emploi, soutient Dimitri Gourdin. Elle signera toutefois l’arrêt de mort des trois émissions originales qui garnissent sa grille horaire : OD+ en direct, La Jamaïque au goût de Marley et Buzz, animée par Jérémy Demay. Quant aux acquisitions qu’elle présentait, certaines pourraient migrer vers Max, comme Marvel : les agents du S.H.I.E.L.D. et Supergirl.    

Parlant de Max, Groupe V Média semble l’utiliser comme modèle pour bâtir sa nouvelle chaîne spécialisée. Depuis l’automne dernier, ses parts de marché se chiffrent à 2,1 %, une augmentation de 75 %, selon les données fournies par l’entreprise.    

10 animateurs qui ont marqué l’histoire de la chaîne...    

Sonia Benezra
Photo d'archives
Sonia Benezra
Anne-Marie Withenshaw
Photo d'archives
Anne-Marie Withenshaw
Claude Rajotte
Photo d'archives
Claude Rajotte
Geneviève Borne
Photo d'archives
Geneviève Borne
Denis Talbot
Photo d'archives
Denis Talbot
Anne-Marie Losique
Photo d'archives
Anne-Marie Losique
Paul Sarrasin
Photo d'archives
Paul Sarrasin
Marie Plourde
Photo d'archives
Marie Plourde
Véronique Cloutier
Photo d'archives
Véronique Cloutier
Varda Étienne
Photo d'archives
Varda Étienne

  

 MusiquePlus (1986-2019)    

 ► Septembre 1986 : Lancement de MusiquePlus.    

 ► 1989 : MusiquePlus déménage au 209, rue Sainte-Catherine Est, et création du guichet VoxPop.    

 ► 1996 : MusiquePlus déménage au 355, rue Sainte-Catherine Ouest.    

 ► Septembre 1997 : Lancement de MusiMax, la « petite sœur de MusiquePlus ».    

 ► Septembre 2014 : Le CRTC approuve la vente de MusiquePlus et de MusiMax à V Média pour 15 millions $    

 ► Août 2015 : Disparition de MusiMax, qui devient Max.    

 ► Août 2019 : Disparition de MusiquePlus.