/travel/destinations/autres
Navigation

Le mur des Lamentations: lieu saint par excellence du judaïsme

J’aime beaucoup cette photo de ce tout jeune homme qui assume et perpétue la tradition plurimillénaire. Ses vœux ont-ils été exaucés ?
Photo courtoisie, Gilles Proulx J’aime beaucoup cette photo de ce tout jeune homme qui assume et perpétue la tradition plurimillénaire. Ses vœux ont-ils été exaucés ?

Coup d'oeil sur cet article

Cette semaine, je visite avec vous un classique indémodable : le mur des Lamentations, un des lieux de recueillement les plus célèbres du monde.

Ce mur de fondation de l’ancien temple d’Hérode détruit par les Romains en 70 de notre ère est vénéré par les Juifs religieux. Mais Juif ou non, tout le monde y est le bienvenu. J’y ai vu des hindous et des chrétiens prier. (Il n’y a pas de discrimination à la porte contrairement à ce qui se passe dans les mosquées où les « impurs » sont bloqués.) Une des pages les plus émouvantes de l’histoire d’Israël est celle de 1967 lorsque le petit État juif reconquiert la Jérusalem biblique et ce monument central dans sa culture... qui se faisait maltraiter ou négliger aux mains des Jordaniens.

Le mur des Lamentations attire des pèlerins juifs du monde entier et, 
heureusement, même les mécréants comme moi y sont les bienvenus.
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Le mur des Lamentations attire des pèlerins juifs du monde entier et, heureusement, même les mécréants comme moi y sont les bienvenus.

Pendant longtemps, j’ai pensé que ce mur occidental était celui de Salomon. On m’a détrompé : il serait plus récent et daterait du milieu du premier siècle. Autrement dit, sa construction serait peut-être contemporaine ou légèrement postérieure à la vie de Jésus Christ qui, lui, a bien connu et fréquenté ce temple à l’apogée de sa gloire. On aperçoit même la porte d’où il aurait « chassé les vendeurs du temple »...

Trois générations se côtoient dans la prière… quoique le petit garçon semble s’ennuyer !
Photo courtoisie, Gilles Proulx
Trois générations se côtoient dans la prière… quoique le petit garçon semble s’ennuyer !

Vœux et prières

Comme cela se fait dans les temples hindous ou à l’oratoire Saint-Joseph près du cœur de saint André, des gens insèrent des vœux ou des prières que Dieu est censé exaucer. J’ai visité le mur quatre ou cinq fois. Ai-je déjà inséré une prière ? Une fois, en 1970. Malheureusement, j’ai complètement oublié ce que j’ai bien pu demander à Yahvé ; j’ignore donc s’il a tenu parole !