/sports/hockey
Navigation

Québec arrache un point à Saguenay

Les Diables rouges s’inclinent 3 à 2 en prolongation face aux Saguenéens

Morgan Nauss tente de déjouer le gardien des Remparts, Carmine-Anthony Pagliarulo, en vain, sur cette séquence.
Photo Agence QMI, Roger Gagnon Morgan Nauss tente de déjouer le gardien des Remparts, Carmine-Anthony Pagliarulo, en vain, sur cette séquence.

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Remparts de Québec ont été incapables de rebondir avec la victoire, s’inclinant par la marque de 3-2 en prolongation face aux Saguenéens de Chicoutimi, vendredi soir devant près de 3400 spectateurs au Centre Georges-Vézina.

«J’ai trouvé qu’on a dominé ce match d’un bout à l’autre jusqu’à la pénalité majeure de Kurashev (Philip). Ce qui me dérange, c’est qu’on a trouvé une façon de perdre, a mentionné le pilote des Remparts, Patrick RoyCe n’est pas ça qu’on veut voir. Offensivement, j’ai confiance que ça va finir par fonctionner pour nous. J’ai trouvé qu’on a eu de très bonnes chances de marquer, alors il faut juste continuer de travailler dans ce sens», a expliqué

Dans le camp adverse, l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, était satisfait de la sortie de ses troupiers. «On savait que ça ne serait pas facile. Nous avons joué hier soir et nous sommes revenus à 2 h ce matin, alors qu’ils (les Remparts) étaient reposés. Il fallait creuser et aller chercher toute l’énergie qu’on pouvait avoir», a-t-il retenu.

Pas le temps de respirer

À mi-chemin en première période, le franc-tireur des Sags Justin Ducharme a ouvert le bal en marquant son 24e filet de la campagne, mais l’attaquant Matthew Grouchy a rapidement calmé les ardeurs à l’aide d’un lancer vif qui a trompé la vigilance d’Alexis Shank.

Un peu plus de deux minutes plus tard, les Saguenéens se sont assurés d’oublier la riposte des Remparts quand le défenseur Jérémy Diotte a eu tout le temps et l’espace nécessaires pour décocher un tir frappé de qualité qui a terminé sa route dans la lucarne.

En retard par un but pour commencer le deuxième vingt, les Diables Rouges n’ont pas lâché le morceau. Laissé seul dans l’enclave, Thomas Caron a ramené les deux équipes à la case départ en inscrivant son sixième but de la saison.

Les deux cerbères ont jumelé leur effort pour préserver l’égalité jusqu’à la toute fin du temps réglementaire. C’est en avantage numérique que les Sags ont réussi à quitter avec les deux points à l’enjeu grâce à un boulet de canon de la part du défenseur russe Artemi Kniazev.

«Il y a quelqu’un qui devrait perdre sa job» - Patrick Roy

Lors d’un jeu de puissance, la jeune recrue des Sags William Dufour était persuadé qu’il avait réussi à loger le disque dans la partie supérieure, mais la reprise vidéo a été nécessaire. Après réflexion, les officiels ont jugé que le but était bon. Toutefois, après avoir discuté avec Patrick Roy, les arbitres responsables sont retournés se consulter pour finalement refuser le but.

«Il y a quelqu’un qui devrait perdre sa job et qui a des comptes à rendre. C’est embarrassant, a lancé Patrick Roy qui n’avait jamais vu pareil scénario dans le passé. Lorsqu’on regardait la séquence, on voyait que la rondelle avait frappé l’intérieur du poteau. Il y a quelqu’un qui doit avoir une amende. On fait rire de nous comme Ligue, ce n’est pas sérieux. Caller un but et aller en haut à deux occasions, c’est un peu embarrassant.»

L’entraîneur-chef des Remparts était sûr à 100 % que la rondelle n’avait jamais franchi la ligne rouge et que c’était le bâton de son gardien qui avait touché le haut du filet. Au final, il a eu raison.

Sa troupe sera du côté de Baie-Comeau, demain après-midi, afin d’y affronter le Drakkar. Le gardien Kyle Jessiman sera d’office face à ses anciens coéquipiers.