/sports/hockey
Navigation

Dominants à court d’un joueur

Les Panthers ont changé leur façon de faire

Mike Matheson va retrouver Jesperi Kotkaniemi sur son passage à Sunrise dimanche soir.
Photo Martin Chevalier Mike Matheson va retrouver Jesperi Kotkaniemi sur son passage à Sunrise dimanche soir.

Coup d'oeil sur cet article

Les déboires du Canadien en avantage numérique pourraient bien se poursuivre, dimanche soir, alors que les Panthers de la Floride sont dominants à court d’un homme.

En effet, l’unité de désavantage numérique de la formation floridienne connaît ses meilleurs moments de la saison, elle qui n’a permis que trois buts lors de ses 19 dernières sorties.

Les Panthers ont également maintenu un impressionnant taux de réussite de 90,5 % en désavantage numérique depuis le début de la nouvelle année.

« Nous avons changé notre façon de faire, a révélé l’entraîneur-chef des Panthers, Bob Boughner, au site internet de son équipe. Au début de la saison, nous restions trop à l’arrière. Nous sommes assurément plus agressifs présentement. Nous avons changé notre mentalité quand nous sommes dans la mêlée, nous gagnons nos batailles. »

« Quand nous sommes agressifs, ça rend les avantages numériques adverses beaucoup plus difficiles, a expliqué le défenseur québécois Mike Matheson. Il y a tellement de bons joueurs dans cette ligue et si tu leur donnes du temps, ils vont te déjouer. »

Les récents succès des Panthers sont également attribuables aux performances de l’arrière de 24 ans, qui évolue sur la première unité des siens en désavantage numérique.

« J’en retire beaucoup de fierté, a indiqué Matheson. C’est probablement la chose que je fais le mieux. Ça me donne beaucoup de confiance de faire ça et d’être reconnu pour ça. »

Une nouvelle mentalité

En plus d’être agressif sur le porteur du disque, le choix de premier tour des Panthers en 2012 domine ses coéquipiers sur le plan des tirs bloqués. Il en a 84 cette saison, dont 22 en désavantage numérique.

Il s’agit d’une nouvelle corde à l’arc de Matheson, qui était davantage reconnu pour ses prouesses dans la zone de ses adversaires.

« Nous avons beaucoup parlé avec lui d’avoir la mentalité d’un défenseur défensif dans cette ligue, a indiqué Boughner au sujet de son défenseur. Il est évidemment capable d’amener de l’attaque, mais je pense qu’il porte davantage d’attention aux détails de son jeu défensif. Il travaille fort sur son jeu défensif et il en est fier. »

Matheson tentera de poursuivre son bon boulot contre l’équipe de son enfance lorsque le Tricolore sera de passage au BB&T Center de Sunrise dimanche soir.