/news/politics
Navigation

Jagmeet Singh réclame une enquête publique sur l'affaire SNC-Lavalin

Coup d'oeil sur cet article

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) déposera une motion mercredi pour réclamer la tenue d'une enquête publique sur l'affaire SNC-Lavalin, a dévoilé Jagmeet Singh lundi. 

Le chef du NPD estime qu'une enquête publique indépendante permettrait de faire la lumière sur les allégations selon lesquelles le cabinet du premier ministre Justin Trudeau aurait fait pression sur l'ancienne ministre de la Justice Jody Wilson-Raybould pour qu'elle évite un procès à la firme de génie-conseil montréalaise SNC-Lavalin. 

Le plus proche conseiller du premier ministre, Gerald Butts, a d'ailleurs remis sa démission lundi dans la foulée de cette affaire. 

 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

«Les Canadiens et Canadiennes méritent de savoir si leur gouvernement travaille pour eux ou pour une grande entreprise qui a déjà travaillé très fort pour le Parti libéral», a clamé Jagmeet Singh, qui a accusé les libéraux de tenter d'étouffer ce «scandale». 

«À maintes reprises, M. Trudeau a choisi le côté des sociétés riches, plutôt que celui des Canadiens et Canadiennes ordinaires aux prises avec des dépenses de plus en plus élevées», a poursuivi M. Singh. 

La motion néodémocrate réclamera donc le déclenchement d'une enquête publique, mais demandera aussi «à M. Trudeau de renoncer au secret professionnel de l'avocat qui a empêché Mme Wilson-Raybould de donner sa version des faits».