/sports/fighting
Navigation

Pas d’unification pour Beterbiev

Le champion IBF affronterait Sven Fornling le 4 mai aux États-Unis

Pas d’unification pour Beterbiev
Photo d'archives, Agence QMI, Sébastien St-Jean

Coup d'oeil sur cet article

Après sa victoire contre Eleider Alvarez et sur les réseaux sociaux dans les derniers jours, Sergey Kovalev a mentionné qu’il était prêt à affronter Artur Beterbiev dès le mois de mai. Toutefois, ce scénario ne se réalisera pas avant l’automne prochain, selon ce que le Journal de Montréal a appris.

Selon des sources près du dossier, les négociations ne sont pas allées bien loin entre les clans de Beterbiev (13-0, 13 K.-O.) et de Kovalev (33-3-1, 28 K.-O.). Le réseau ESPN et le promoteur Top Rank avaient pourtant donné leur accord et ils avaient les ressources financières pour mettre ce combat sur pied. 

Ce n’est pas le clan Beterbiev qui aurait mis fin aux discussions. Le boxeur de 34 ans désire un combat d’unification depuis qu’il a été sacré champion du monde en 2017. Il souhaite faire le ménage dans la division des 175 lb s’il en avait l’occasion. 

Ces informations contredisent les propos de Kovalev et de ceux de sa promotrice Katy Duva. Ceux-ci affirmaient qu’ils étaient prêts pour un affrontement contre Beterbiev. 

«Je n’ai pas reçu d’offre jusqu’à présent, a souligné Duva lorsque contacté par le Journal de Montréal. Cependant, Sergey serait heureux de se mesurer à Beterbiev n’importe quand.»

Une mise en scène ?

Un des proches de Kovalev a conçu une affiche d’un potentiel duel contre le protégé de Marc Ramsay. Il l’a publié sur son compte Instagram avec de longs messages en russe et en anglais. Une mise en scène pour mettre de la pression sur Beterbiev. 

Beterbiev se battra aux États-Unis le 4 mai prochain selon ce que le Journal de Montréal a appris. Dés le lendemain, il commencera son ramadan qui se terminera le  4 juin.  Le champion a accepté tous les détails et son contrat avec Top Rank/ESPN est signé.

Pour sa part, Kovalev était prêt à affronter Beterbiev en mai, mais il pencherait maintenant pour un duel en juin. Et pourquoi pas sur la même carte que Beterbiev ?

Les deux pugilistes n’auraient pas des adversaires dangereux et ils pourraient mettre la table pour leur possible combat d’unification qui serait présenté à l’automne.

Courte liste 

Revenons au prochain adversaire de Beterbiev. La liste de boxeurs qui souhaitent l’affronter est courte. Très courte. 

Selon le journaliste Mike Coppinger, il affrontera le Suédois Sven Forling (15-1, 7 K.-O.). Celui-ci n’a pas la feuille de route la plus étincelante, mais il a vaincu l’Allemand Karo Murat à son dernier combat. 

Wilfred Seyi, le nouveau protégé de Stephan Larouche remontera sur le ring, le 23 mars, en sous-carte du combat de championnat du monde de Marie-Ève Dicaire au Casino de Montréal.