/misc
Navigation

Un rêve, Chopin et beaucoup de talent

Un rêve, Chopin et beaucoup de talent

Un rêve, Chopin et beaucoup de talent

Coup d'oeil sur cet article

Nous étions quelques-uns hier midi au dévoilement du nouveau disque du jeune pianiste Charles Richard- Hamelin. À 29 ans, celui qui remporta, la médaille d’argent ainsi que le prix Krystian-Zimmermann lors du concours international Frédéric Chopin (ICI)

en 215 à Varsovie, vient de réaliser un très grand rêve. Malgré le déclin du disque et, tout ce que cela comporte de difficultés à trouver les fonds pour coupler un orchestre symphonique avec un interprète, surtout au Québec, le pari fut tenu et réussi.

Un tout Chopin

En plus d’une nomination aux Juno avec son collègue, le violoniste Andrew Wan, Charles Richard- Hamelin sera le 19 mars, à la cité de la musique avec la Philharmonie de Paris. Modeste et heureux, sachant très bien que la compétition est forte, cette nouveauté lui ouvrira sans contredit d’autres portes. Soutenu par Kent Nagano et l’Orchestre symphonique de Montréal, il revisite à sa manière, les Concertos no1 et 2 de Chopin ICI)

Si le pianiste fait souvent référence à Martha Argerich « une sacrée pointure », nous songeons beaucoup plus au regretté Samson François(ici).

 Alliant la sensibilité à la poésie, CharlesRichard -Hamelin se fait « fragile », avec un supplément d’âme qui nous cloue sur notre siège.

Enveloppé par un orchestre qui évite toute plasticité, ce Chopin est fascinant.