/finance/news
Navigation

La majorité des Canadiennes font d’importants sacrifices financiers dans l’intérêt des autres

Concentrated woman budgeting at office
gpointstudio - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Sept Canadiennes sur 10 font d’importants sacrifices financiers dans l’intérêt des autres, selon un sondage de la Banque CIBC, publiée jeudi.

Selon le sondage, elles sont trois fois plus susceptibles que les hommes de mettre leur carrière en suspens pour prendre soin d’êtres chers, et 18% des répondantes ont affirmé avoir hésité à envisager un avancement de leur carrière.

Pour la Banque CIBC, ces sacrifices financiers auront un impact au moment de leur retraite. Le sondage révèle que les femmes de 55 ans et plus ont amassé environ 125 000$ en économies personnelles, tandis que ce montant atteint 250 000$ pour les hommes dans la même tranche d’âges. Selon des données de statistique Canada, les femmes vivent en moyenne quatre ans de plus que les hommes.

L’étude note cependant que les femmes n’hésitent pas à prendre le contrôle de leurs finances: 73% ont affirmé participer activement à leur planification financière à long terme. Et ce même si elles ont toutefois tendance à investir avec plus de prudence que les hommes, en privilégiant les placements garantis, de peur de perdre de l’argent (43% par rapport à 35%).

«Les femmes assument une plus grande part des responsabilités liées aux soins prodigués aux enfants et aux aînés qui leur sont chers. Toutefois, il est encourageant de constater que, malgré ces responsabilités familiales, les femmes prennent la situation en main lorsqu’il est question de leur bien-être financier», a déclaré Kathleen Woodard, première vice-présidente du service Impérial CIBC.

Le sondage a été mené du 28 novembre au 6 décembre 2018, auprès de 4591 adultes.