/news/currentevents
Navigation

Tueur à gages arrêté après une traque

Frédérick Silva était devenu l’une des principales priorités du Service de police de la Ville de Montréal

Coup d'oeil sur cet article

Le tueur à gages Frédérick Silva, l’un des hommes les plus recherchés au Québec et au Canada, a été appréhendé par la police de Montréal au cours de la nuit, samedi. Il faisait l’objet d’une intense traque policière de tous les instants.

« L’étau se resserrait depuis un bon bout de temps. [...] On n’a pas ménagé l’énergie, a affirmé, tout sourire, l’inspecteur de la Division des communications André Durocher. Peu après minuit, samedi soir, il a été arrêté à l’extérieur, il n’a offert aucune résistance. »

Compte tenu de la dangerosité du suspect, c’est le Groupe d’intervention tactique qui a procédé à son arrestation dans le secteur Griffintown, à Montréal.

Silva était l’un des 10 criminels les plus recherchés au Québec depuis un an et demi.

L’air impassible, le tueur à gages a comparu samedi au palais de justice de Montréal par visioconférence pour être accusé des meurtres au premier degré de Daniel Armando Somoza-Gildea et d’Alessandro Vinci, de tentative de meurtre de Salvatore Scoppa et de possession d’armes à feu.

Son avocate, Danièle Roy, a indiqué que son dossier avait été reporté à mercredi, afin que la preuve accumulée contre Silva, qui doit être volumineuse, lui soit remise.

Comme il est accusé de meurtre, l’homme de 38 ans est automatiquement détenu.

Priorité du SPVM

La capture de Frédérick Silva, l’un des 10 criminels les plus recherchés au Québec depuis un an et demi, venait d’être élevée au rang des principales priorités à régler au SPVM, révélaient au début du mois Le Journal et son Bureau d’enquête.

« C’est une bonne nouvelle pour la population montréalaise, compte tenu des crimes pour lesquels M. Silva est soupçonné », a dit André Durocher.

Ce dernier n’a pas écarté le fait que Silva puisse être lié à d’autres meurtres. Des perquisitions ont été menées samedi, et les éléments de preuves recueillis sont présentement analysés.

« L’un des meilleurs »

« On regarde toutes les possibilités. [...] Ce n’est pas impossible qu’il y ait d’autres [meurtres]. Si on a d’autres choses, évidemment il y aura des accusations », a indiqué l’inspecteur.

Selon les informations recueillies par notre Bureau d’enquête et Le Journal, Silva pourrait avoir exécuté jusqu’à une douzaine de contrats de meurtre pour le crime organisé, dont la majorité au Québec et quelques-uns en Ontario, selon ce que tend à démontrer l’enquête du SPVM en analysant les similitudes dans plusieurs dossiers d’homicides.

Selon nos informations, Silva a notamment été filmé en pleine action par une caméra de surveillance alors qu’il faisait feu en direction de Sébastien Beauchamps, un ex-membre des Rockers, un gang de motards, l’après-midi du 20 décembre dernier à Montréal. Il ne fait face à aucune accusation pour ce meurtre.

« C’est l’un des meilleurs tueurs à la solde du crime organisé des dernières années », faisait alors valoir une source policière au sujet du suspect de 38 ans, qui aurait utilisé au moins trois fausses identités et des looks différents pour échapper aux forces de l’ordre.

D’ailleurs, lors de sa comparution, le tueur à gages ne ressemblait pas du tout à la photo diffusée par la police, lui qui arborait une barbe et des cheveux longs.

L’inspecteur Durocher a souligné la collaboration entre le Service de police de la Ville de Montréal, la Sûreté du Québec et la Gendarmerie royale du Canada pour mettre le grappin sur Silva.

– Avec Éric Thibault et Félix Séguin, Bureau d’enquête

Accusé pour ces trois crimes

11 octobre 2018, laval

Alessandro Vinci (en médaillon), 31 ans, travaillait comme gérant chez un concessionnaire de véhicules à Laval avant d’être tué de plusieurs projectiles.
Photos Nécrologie Canada et d'archives, Agence QMI
Alessandro Vinci (en médaillon), 31 ans, travaillait comme gérant chez un concessionnaire de véhicules à Laval avant d’être tué de plusieurs projectiles.

24 mai 2017, montréal

Une dispute entre Daniel Armando Somoza Gildea, 28 ans, et Frédérick Silva, aurait éclaté au cabaret de danseuses Les Amazones, à Montréal. Silva aurait atteint mortellement son rival à deux reprises.
Photo d'archives, Agence QMI
Une dispute entre Daniel Armando Somoza Gildea, 28 ans, et Frédérick Silva, aurait éclaté au cabaret de danseuses Les Amazones, à Montréal. Silva aurait atteint mortellement son rival à deux reprises.

21 février 2017, terrebonne

Salvatore Scoppa (en médaillon), un influent mafioso, s’en est tiré avec une blessure à un bras après s’être fait tirer dessus dans le stationnement d’un restaurant.
Photos courtoisie et d'archives, Agence QMI
Salvatore Scoppa (en médaillon), un influent mafioso, s’en est tiré avec une blessure à un bras après s’être fait tirer dessus dans le stationnement d’un restaurant.