/weekend
Navigation

Oscars 2019: des luttes serrées

Coup d'oeil sur cet article

La soirée des Oscars s’annonce aussi palpitante qu’imprévisible. Car au fur et à mesure que le moment fatidique se rapproche, les favoris changent en fonction des annonces de l’Académie, de la remise d’autres prix et des résultats au box-office.

Le meilleur film

<i>Une étoile est née</i>
Photo courtoisie, Warner Bros. Entertainment Inc.
Une étoile est née

Cette année, huit longs métrages sont en compétition, très différents les uns des autres. Les membres de l’Académie ont choisi de faire s’affronter Bohemian Rhapsody, La favorite, Le livre de Green, Opération infiltration, Panthère noire, Roma, Une étoile est née et Vice, mélangeant ainsi gros succès au box-office pour attirer les spectateurs devant leur petit écran et longs métrages artistiques.

<i>Roma</i>
Photo courtoisie, Carlos Somonte
Roma

Actuellement, le « Roma » – en noir et blanc, en espagnol et sorti sur Netflix ! – d’Alfonso Cuaron est le grand favori en raison de son couronnement dans un nombre impressionnant de cérémonies, malgré son absence de succès auprès du grand public.


Les acteurs

Christian Bale dans <i>Vice</i>
Photo courtoisie, Mars Films
Christian Bale dans Vice

Les nommés dans la catégorie du meilleur acteur : Christian Bale (Vice), Bradley Cooper (Une étoile est née), Willem Dafoe (À la porte de l’éternité), Rami Malek (Bohemian Rhapsody) et Viggo Mortensen (Le livre de Green).

Rami Malek dans <i>Bohemian Rhapsody</i>
Photo courtoisie
Rami Malek dans Bohemian Rhapsody

La performance de Rami Malek en Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody est en train de rallier les suffrages depuis que l’acteur est reparti avec les statuettes des Golden Globes et des BAFTA. Son principal adversaire est nul autre que Christian Bale, grâce à son interprétation de Dick Cheney dans Vice. Les électeurs de l’Académie adorent les transformations extrêmes, et l’acteur a pris pas moins de 45 livres pour son rôle.


Les actrices

Olivia Colman (<i>La favorite</i>)
Photo courtoisie, Twentieth Century Fox
Olivia Colman (La favorite)

Les nommées dans la catégorie de la meilleure actrice : Yalitza Aparicio (Roma), Glenn Close (The Wife), Olivia Colman (La favorite), Lady Gaga (Une étoile est née) et Melissa McCarthy (Pourras-tu me pardonner un jour ?).

Lady Gaga (<i>Une étoile est née</i>)
Photo courtoisie, Warner Bros. Entertainment Inc.
Lady Gaga (Une étoile est née)

En décembre, c’est Lady Gaga qui menait le bal... jusqu’à ce que Glenn Close gagne le Golden Globe dans la catégorie dramatique et Olivia Colman celui dans la catégorie comédie ou comédie musicale. Cette dernière est ensuite passée en tête de tous les pronostics, un engouement qui s’est calmé depuis sa victoire aux BAFTA, plusieurs ayant souligné que son rôle de la reine Anne en est un de soutien. Si Glenn Close s’impose désormais avec vigueur, c’est que l’actrice n’a jamais reçu de statuette malgré sept nominations en carrière !

Glenn Close (<i>The Wife</i>)
Photo courtoisie
Glenn Close (The Wife)

Meilleure actrice de soutien

Les nommées dans la catégorie de la meilleure actrice de soutien : Amy Adams (Vice), Marina de Tavira (Roma), Regina King (Si Beale Street pouvait parler), Emma Stone (La favorite) et Rachel Weisz pour (La favorite).

Regina King (<i>Si Beale Street 
pouvait parler</i>)
Photo courtoisie, Annapurna Releasing
Regina King (Si Beale Street pouvait parler)

Bien que Si Beale Street pouvait parler de Barry Jenkins (coscénariste et réalisateur de Moonlight : l’histoire d’une vie, gagnant de trois Oscars dont celui du meilleur film) a été snobé par l’Académie – ne récoltant que trois nominations –, Regina King se retrouve en pôle position pour la statuette. L’actrice à la feuille de route bien garnie a obtenu le Golden Globe, le Critics’ Choice Award ainsi que le prix du National Board of Review pour sa prestation.


Meilleur acteur de soutien

Les nommés dans la catégorie du meilleur acteur de soutien : Mahershala Ali (Le livre de Green), Adam Driver (Opération infiltration), Sam Elliott (Une étoile est née), Richard E. Grant (Pourras-tu me pardonner un jour ?) et Sam Rockwell (Vice).

Mahershala Ali (<i>Le livre de Green</i>)
Photo courtoisie
Mahershala Ali (Le livre de Green)

Mahershala Ali est le gagnant pressenti, lui qui a déjà mis la main sur un Oscar pour « Moonlight : l’histoire d’une vie » lors de la cérémonie de l’an dernier, devenant alors le tout premier acteur musulman à être récompensé par l’Académie.

Oscars en chiffres

347 ► Cette année, pas moins de 347 longs métrages étaient éligibles dans la catégorie du meilleur film. De ceux-ci, seuls huit ont été retenus.

7902 ► Au 21 décembre 2018, l’Académie des Oscars, l’AMPAS (acronyme d’Academy of Motion Picture Arts and Sciences) comptait 7902 membres votants.

883 ► Au total, 883 médias du monde entier ont demandé une accréditation aux Oscars pour cette année.

15 ► La chaîne Netflix a obtenu 15 nominations. Si 10 ont été pour Roma d’Alfonso Cuaron, The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen en a obtenu trois, tandis que deux autres ont été attribuées à des courts-métrages documentaires.

26 ► Une étoile est née est la quatrième adaptation du film à être nommée. Ensemble, les longs métrages ont reçu un total de 26 citations. Celui avec Bradley Cooper et Lady Gaga a récolté huit nominations, même si l’acteur n’a pas obtenu de mention à titre de réalisateur.

3143 ► Depuis la création de la remise de prix, 3143 statuettes ont été remises par l’Académie.

10 ► Roma et La favorite sont les plus cités de cette 91e édition des Oscars, étant nommés dans 10 catégories. Roma égale ainsi le record établi par un film étranger, Tigre et dragon, sorti en 2000.

87 ► Pas moins de 87 pays ont proposé des œuvres dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Roma, qui représente le Mexique, est également en compétition dans la catégorie du meilleur film.

► Dans les catégories récompensant le jeu des acteurs, huit comédiens (Yalitza Aparicio, Olivia Colman, Marina de Tavira, Adam Driver, Sam Elliott, Richard E. Grant, Regina King, Rami Malek) ont reçu leur toute première nomination. Mahershala Ali, Christian Bale, Willem Dafoe, Sam Rockwell, Emma Stone et Rachel Weisz ont déjà mis la main sur une statuette lors d’un des galas précédents.

14 ► La costumière Sandy Powell détient le record de nominations pour une personne vivante dans la catégorie des meilleurs costumes avec 14. En effet, le record de 35 citations, établi par Edith Head, costumière entre autres d’Alfred Hitchcock, décédée en 1981, n’a jamais été égalé.