/sports/hockey
Navigation

Les Saguenéens goûtent à la médecine des Voltigeurs

La troupe de Yanick Jean est incapable de marquer face aux Voltigeurs

Les Saguenéens goûtent à la médecine des Voltigeurs
Photo Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

Les Saguenéens de Chicoutimi n’ont pas fait le poids face aux puissants Voltigeurs de Drummondville, s’avouant vaincus par la marque de 6-0, dimanche après-midi au Centre Marcel-Dionne.

«Ils ont été meilleurs que nous», a simplement expliqué l’entraîneur-chef des Saguenéens, Yanick Jean, visiblement mécontent de la performance de ses hommes. 

Même s’il a été battu à six reprises, le gardien des Sags Daniel Moody n’a pas eu grand-chose à se reprocher face à ses anciens coéquipiers qu’il a frustrés à 34 reprises. 

«Je suis content pour lui, car il a connu un bon match face à son ancienne équipe malgré le pointage. C’est tellement un bon coéquipier. Il nous rend de précieux services depuis qu’il est arrivé», a souligné le pilote de la formation saguenéenne. 

Une période suffit

Les favoris de la foule ont brusquement imposé leur loi, touchant la cible à quatre occasions lors du premier vingt. La bande à Steve Hartley a ensuite marqué deux autres buts lors de l’engagement suivant pour mettre le match hors de portée des Saguenéens. 

La jeune sensation des Rouges, Joseph Veleno, a conclu sa soirée de travail avec trois points et en a profité pour rejoindre Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, au sommet des meilleurs pointeurs de la LHJMQ. Malgré qu’ils aient participé au Championnat mondial de hockey junior, Veleno et Lafrenière n’ont pas ralenti la cadence et sont dans une course à finir pour l’obtention du trophée Jean-Béliveau, remis au champion marqueur de la saison régulière. 

Maxime Comtois et Pavel Koltygin ont également fait sentir leur présence dans le camp des Rouges, marquant deux buts chacun. 

Les Chicoutimiens tenteront d’oublier ce revers mercredi soir alors qu’ils recevront la visite des Cataractes de Shawinigan.