/misc
Navigation

Oh! que celle-là fait mal, très mal...

Coup d'oeil sur cet article

TORONTO | Quand vous parlez d’un match qui fait mal, celui-là est tout en haut de la liste. Quelle débandade les amis !

Le Canadien était en plein contrôle en première période, la foule avait le moral dans les talons. Une avance de trois buts dans un gros match coast to coast, un samedi soir à Toronto.

Après les récents insuccès de l’équipe, on se disait que cette victoire ferait le plus grand bien. Ça semblait dans la poche, réglé, fin des émissions. Mais...

Mais à 3 à 1 en fin de deuxième l’arbitre, carrément dans le champ, a décerné une pénalité pour obstruction envers le gardien à Artturi Lehkonen. L’attaquant passait derrière le filet où se trouvait Frederik Andersen et il l’a à peine effleuré. Claude Julien avait raison de hocher la tête sur la séquence. Évidemment, les Leafs ont marqué. Puis, tout s’est écroulé.

Après le match, Julien n’a pas trop parlé des arbitres. « Faut quand même contrôler notre situation, on a semblé geler après le deuxième but, on n’a pas joué comme on devait et cela à permis aux Leafs de revenir pour l’emporter. On aurait pu gérer ça beaucoup mieux qu’on l’a fait. »

En effet. À 3 à 0, tu dois gagner. Peu importe les mauvais bonds et les pénalités.

Que mijote Bergevin ?

Marc Bergevin n’a pas suivi son club à Toronto, il a fait une saucette au Madison Square Garden hier après-midi pour voir le match entre les Devils et les Rangers.

Le DG du Canadien prépare-t-il un grand coup ? Ce serait surprenant. Les Rangers ont mis une pancarte à vendre sur quelques joueurs, dont le défenseur Adam McQuaid, qui a été laissé de côté par mesure préventive alors que la date limite des échanges est demain. Plusieurs d’entre vous rêvent à Chris Kreider, et je vous comprends. Mais le combatif attaquant a une autre année à son contrat et le prix à payer pour l’obtenir sera élevé. Pas sûr que Bergevin ait le goût de liquider des actifs qui seront précieux dans quelques années.

De toute façon, qui pourrait battre le Lightning ? Les Leafs ont cette ambition et d’ailleurs, des rumeurs envoient Kreider à Toronto, où le club a besoin d’un peu plus de muscles à l’attaque. Ils sont vites, les Leafs, mais il leur manque parfois ce petit quelque chose de hargneux dans l’attitude qui fait durer le plaisir jusqu’au mois de juin.

Ils ont démontré du caractère, cependant. Quelle remontée !