/travel/destinations
Navigation

Un week-end à Marseille

Entre terre et mer, Marseille présente le meilleur des deux éléments
Photo Adobe Stock Entre terre et mer, Marseille présente le meilleur des deux éléments

Coup d'oeil sur cet article

MARSEILLE, France | Quelque peu exubérante, mais attachante, carrefour des cultures en Méditerranée, Marseille est une ville à part en France. Tout en gardant son caractère, la cité fondée par les Grecs a su se renouveler récemment, en particulier sur le plan culturel. La mer et le soleil, eux, sont toujours là pour donner leurs couleurs à une destination qui gagne à être mieux connue.

QUOI FAIRE

Se balader dans le quartier Le Panier

Le plus vieux quartier de Marseille (et l’un des plus beaux) se situe à quelques minutes du Vieux-Port, le centre de la ville. Avec ses ruelles, ses boutiques atypiques et ses maisons colorées, Le Panier est sans doute ce que la ville offre de plus authentique. N’oubliez pas la magnifique Vieille Charité, ancien refuge pour pauvres fait de pierres roses et blanches, devenu un centre culturel avec notamment quatre musées.

Monter jusqu’à Notre-Dame de La Garde

Sur une colline, à l’image de son nom, Notre-Dame de la Garde veille sur les Marseillais. Construite au 19e siècle, l’élégante basilique de type romano-byzantin, surnommée la « Bonne Mère », se démarque par son sommet : une vierge dorée tient l’Enfant Jésus dans ses bras et regarde la ville. Pour les visiteurs, à 150 mètres d’altitude, Marseille se découvre comme nulle part ailleurs. L’intérieur de l’édifice, assez simple, vaut surtout la peine pour ses nombreuses mosaïques.

Aller en bateau au Château d’If

Grâce au Comte de Monte-Cristo, Alexandre Dumas a rendu célèbre la petite île rocheuse d’If. C’est là que son héros est enfermé injustement avant de s’en évader et d’accomplir sa vengeance. Au-delà du roman, le château d’If existe réellement. La fascinante ancienne prison et forteresse attire de nombreux visiteurs. Les inscriptions des détenus sur les murs de l’édifice et la visite des petites cellules impressionnent. Le trajet en bateau (20 minutes) se fait depuis le Vieux-Port.

Visiter le Mucem

L’architecture du fort Saint-Jean se mêle à celle du Mucem
Photo Adobe Stock
L’architecture du fort Saint-Jean se mêle à celle du Mucem

 

Inauguré en 2013, le Musée des civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem) symbolise le vent de renouveau marseillais. Sa structure noire imposante, en dentelles de béton, vaut à elle seule le détour. Les expositions concernent souvent l’histoire du bassin méditerranéen. Il faut aussi découvrir les alentours du Mucem, construit au bord de la mer et donc propice aux balades. On peut notamment se rendre au fort Saint-Jean, érigé sous Louis XIV. Une passerelle au-dessus de l’eau relie d’ailleurs les deux bâtiments.

OÙ FLÂNER

Les calanques

Les calanques offrent des vues impressionnantes
Photo Adobe Stock
Les calanques offrent des vues impressionnantes

 

Il faudra faire un peu d’efforts pour découvrir l’une des belles criques de Marseille, appelées calanques, les plus beaux trésors naturels de la région. Pour Sormiou et Morgiou, deux des plus réputées, l’accès aux sentiers est possible en voiture et en bus (entre 30 min et une heure). Une randonnée (facile) d’une heure vous permettra ensuite de vous baigner dans une eau couleur turquoise.

OÙ SE RÉGALER

Goûter à la fameuse bouillabaisse

Goûter à la fameuse bouillabaisse
Photo Adobe Stock
Goûter à la fameuse bouillabaisse

 

La spécialité culinaire de Marseille est à mi-chemin entre le ragoût et la soupe. On déguste la chair de différentes espèces de poissons dans un bouillon fait de tomate, d’ail, d’herbes aromatisées et (encore) de poissons. Le tout est servi avec des croûtons et une sauce épicée, appelée rouille. L’Epuisette passe pour l’un des restaurants où l’on mange l’une des meilleures bouillabaisses de Marseille. L’établissement offre en plus l’avantage de se trouver au bord de la mer, sur la belle corniche du Président-John-Fitzgerald-Kennedy.

Le pastis, incontournable apéritif

Cet alcool de couleur jaune à base d’anis, mélangé ensuite avec de l’eau, fait office de boisson « nationale » à Marseille. On sert du pastis (le pastaga, dans le langage populaire) dans tous les bars de la ville. Parmi eux, on vous recommande La Caravelle, tant pour goûter au breuvage rafraîchissant que pour profiter de la vue sur le Vieux-Port et Notre-Dame de la Garde.

Les navettes, le dessert à la marseillaise

L’origine des navettes, biscuits parfumés à la fleur d’oranger, est mystérieuse. Certains affirment qu’elles renvoient à la légende de l’arrivée en Provence des Saintes Maries sur un bateau. Le Four des navettes, tout près d’une charmante abbaye au-dessus du Vieux-Port, constitue l’adresse toute trouvée pour qui souhaite goûter à la spécialité. Ouverte en 1781, il s’agirait de la plus ancienne boulangerie de la ville.

OÙ DORMIR

Le Petit Nice Passédat

Passer la nuit en bord de mer au Petit Nice Passédat
Photo Agence QMI, Antoine Aubert
Passer la nuit en bord de mer au Petit Nice Passédat

 

Si vous cherchez une chambre avec vue sur la mer, voilà un hôtel cinq étoiles qui répond bien au critère. Composé de deux villas, le Petit Nice se trouve près de la Corniche, à 30 minutes en bus du centre-ville. Outre ses suites, il offre notamment une piscine extérieure à l’eau de mer et un solarium. À cela s’ajoute la cuisine du chef étoilé Gérald Passédat, évidemment centrée sur la Méditerranée. On peut la déguster sur la terrasse tout en regardant la « grande bleue ».