/24m/urbanlife
Navigation

Explosion des ventes de crampons à Montréal

Explosion des ventes de crampons à Montréal
Photo Journal de Montréal, Martin Alarie

Coup d'oeil sur cet article

 MONTRÉAL – Les vendeurs de crampons font des affaires d'or cet hiver en raison des trottoirs glacés à Montréal, au point où des magasins évoquent des ruptures de stock et des profits quatre fois plus importants que l’an dernier. 

 «C’est juste fou cette année. On a dû contacter d’autres compagnies de crampons tellement il nous manquait de stock pour l’hiver. C’est du jamais-vu, on a vendu jusqu’à maintenant quatre fois plus de crampons que l’année passée», a affirmé Alain Dufort, vendeur depuis 1986 à la boutique Courir sur la rue Saint-Denis. 

 Dix ans après la controversée déclaration du responsable du déneigement à la Ville de Montréal, Marcel Tremblay, qui avait suggéré de chausser des crampons pour circuler sur les trottoirs glacés à la veille d'une tempête, l'idée semble avoir fait du chemin dans la population. 

 «Tout le monde vient en acheter, peu importe l’âge ou le sexe. Les gens veulent juste marcher en sécurité sur les trottoirs glacés la plupart du temps», a soutenu sa collègue, Geneviève La Fontaine. 

  

Geneviève Lafontaine
Photo Journal de Montréal, Martin Alarie
Geneviève Lafontaine

  

 Le 24 Heures a contacté trente commerces de Montréal afin de savoir s’il était toujours possible de se procurer les crampons. 

 La majorité des chaînes de magasins à grande surface, comme l’Équipeur et Canadian Tire, ont indiqué n'avoir que de grandes pointures encore disponibles en boutique. Sept pharmacies de la métropole n’avaient plus rien en réserve. 

 Année record 

 Même son de cloche pour l’entreprise La Cordée et ses boutiques de la région métropolitaine. 

 «Si on compare le dernier hiver avec celui qu’on traverse en ce moment, on a une augmentation importante de 45 % de nos ventes de crampons dans nos magasins, et l’hiver n’est même pas encore terminé. C’est vraiment une année record», a mentionné Yves Robert, directeur marketing de La Cordée. 

  

Explosion des ventes de crampons à Montréal
Photo Journal de Montréal, Martin Alarie

  

 Selon lui, la hausse des ventes de crampons s’expliquerait par l’éveil des Québécois pour ce produit au cours des dernières années et par l’intense cocktail météo qui s’abat sur Montréal depuis le début de la saison hivernale. 

 «C’est intense et c’est un bon hiver pour ce genre de ventes. On n’a jamais commandé autant de crampons dans notre magasin. On a quasiment 50 % de plus de vente cette année comparativement au dernier hiver», a pour sa part noté Denis Raby, vendeur au magasin Atmosphere sur la rue Saint-Denis. 

 - Avec la collaboration de Béatrice Roy-Brunet, 24 Heures.