/sports/hockey
Navigation

Gary Bettman aime les célébrations des Hurricanes

Gary Bettman aime les célébrations des Hurricanes
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Contrairement au commentateur controversé Don Cherry, le commissaire de la Ligue nationale de hockey (LNH), Gary Bettman, n’a aucun problème avec les célébrations d’après-match des Hurricanes de la Caroline. Même qu’il encourage l’équipe à poursuivre dans cette voie.

«J’ai parlé à quelques joueurs [mardi] et nous avons eu une conversation plaisante. Les joueurs aiment le faire, ce qui est important, et, surtout, les partisans aiment y assister», a affirmé Bettman à l’équipe web des Hurricanes.

Après une victoire à domicile, une fois que l’équipe adverse a quitté la glace, les joueurs des Hurricanes présentent toutes sortes de célébrations, au plus grand plaisir des partisans.

Ils ont déjà, par exemple, simulé un coup de circuit pour remporter un match de baseball, organisé une partie de limbo et une partie de quilles, en se servant d’un casque comme boule pendant que la majorité de l’équipe jouait le rôle des quilles.

Désaccord

Cherry, bien connu pour son segment «Coach’s Corner», présenté chaque semaine dans le cadre de l’émission «Hockey Night in Canada», n’apprécie pas du tout les actions des «Canes», qualifiant les célébrations de risée de la LNH. Il a aussi traité les joueurs des Hurricanes de «bande d’idiots» («Bunch of Jerks»).

«Je considère Don Cherry comme un ami, mais nous ne sommes pas d’accord là-dessus», a dit Bettman.

«La façon dont les partisans connectent avec notre sport évolue au fil des ans, a-t-il poursuivi. Ce qui fonctionne dans une des six villes originales ne fonctionnera peut-être pas dans un marché moins familier avec le hockey.»

«Nous n’avons qu’à penser à Nashville avec les chants, les rituels et les rapprochements avec la musique country, ou à ce qui se passe à Las Vegas. Pour créer des liens avec leurs partisans, les équipes vont s’adapter à leur marché. Si les gens concernés sont contents, il n’y a pas de raison de se plaindre.»

Marketing 101

Les Hurricanes, pour leur part, ont profité des commentaires négatifs de Cherry pour faire un peu de marketing. Ils ont notamment mis en vente des chandails aux couleurs de l’équipe ornés du slogan «Bunch of Jerks».

Ce même slogan a été projeté sur la glace mardi après la victoire de 6 à 1 contre les Kings de Los Angeles.