/portemonnaie/business
Navigation

Des millions de personnes quittent internet suite à une taxe sur les réseaux sociaux

Des millions de personnes quittent internet suite à une taxe sur les réseaux sociaux
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Ça se passe en Ouganda. Après l’instauration d’une taxe sur l’usage d’internet, des millions d’utilisateurs ont abandonné les réseaux.

Payer pour Facebook, Whatsapp, Twitter est une lubie qu’on n’aurait jamais imaginé voir. Mais c’est ce qu’a imposé indirectement le gouvernement ougandais.

Dans ce pays d’Afrique de l’Est, une taxe est entrée en vigueur sur les opérateurs internet afin de limiter «les ragots sur internet» d’une part, et de collecter de l’argent pour les services publics de l’autre.

En réaction, un grand nombre d’utilisateurs ont quitté internet pour éviter de payer la taxe de 200 shillings ougandais par jour, soit 7 sous en dollars canadiens.

Certains détracteurs de la taxe redoutent les potentielles retombées économiques d’une telle mesure pendant que d’autres expriment leur inquiétude vis-à-vis des conséquences sur la liberté d’expression en Ouganda.
 

Source: The Guardian

Suivez-nous sur
les réseaux sociaux