/advertorial
Navigation

L’assurance titres : une protection essentielle pour les propriétaires résidentiels

L’assurance titres : une protection essentielle pour les propriétaires résidentiels

Coup d'oeil sur cet article

 

L’achat d’une maison constitue un rêve pour plusieurs. Afin d’éliminer les risques associés à une telle acquisition et d’éviter que le rêve tourne au cauchemar, l’assurance titres représente un allié de premier plan.

Vous venez de réaliser le plus grand investissement de votre vie en vous procurant une maison. Bien sûr, vous croyez avoir pris tous les moyens pour le protéger. Toutefois, votre titre de propriété bénéficie-t-il de la meilleure protection? Savez-vous que l’assurance titres couvre les arrérages des frais de condo et la violation à une clause de la déclaration de copropriété au moment de l’achat?

Des ennuis auxquels vous n’aviez pas songé

L’assurance titres agit justement comme un ange gardien pour protéger votre droit de propriété. Elle vous indemnise contre la perte réelle subie ou le dommage véritable encouru découlant d’un problème de titre. De plus, elle vous couvre pour les coûts ou les frais juridiques advenant une poursuite concernant un risque couvert dans les conditions de la police.

En plus de faciliter la transaction d’achat ou de vente de votre maison, et de vous protéger contre les irrégularités soulevées au certificat de localisation, elle vous met à l’abri de la fraude par usurpation de votre identité.

La protection de l’assurance titres peut réduire, voire éviter, les impacts d’enjeux majeurs pouvant retarder ou faire avorter une transaction d’achat, de vente ou de financement. Elle peut aussi faciliter la transaction et faire économiser des sommes considérables.

Quand tout s’écroule

Si l’assurance habitation s’occupe des pépins liés à la structure de la propriété (dégâts d’eau, toit qui coule, etc.), l’assurance titres, quant à elle, protège des risques bien souvent intangibles et qui peuvent vous exposer à des contraintes sérieuses.

Des exemples? Fraude par usurpation d’identité, rénovation non conforme, empiétement d’une résidence sur une servitude, protection contre les arrérages de taxes municipales ou absence d’un permis de construction.

Prenons le cas d’un fraudeur qui s’empare de votre identité et contrefait des documents pour obtenir un nouveau prêt hypothécaire sur votre maison, puis... la vendre à votre insu.

Il vous incombera alors de démontrer qu’il y a fraude sur le titre immobilier, ce qui, sans assurance titres, exigera temps et argent. Sans parler des efforts nécessaires afin de restaurer ledit titre et faire radier les hypothèques publiées frauduleusement.

FCT : une protection reconnue

Depuis 27 ans, l’assurance titres de FCT protège l’investissement de milliers de propriétaires québécois. Moyennant une prime unique, vous obtenez la protection dont vous avez besoin tant que vous êtes propriétaire de votre maison. La prime moyenne pour une propriété valant 500 000 $ ou moins se situe entre 100 et 350 $.

Que vous soyez nouvel acquéreur ou propriétaire d’une maison depuis longtemps, venez découvrir les avantages qu’une police d’assurance titres peut vous procurer en visitant FCT.ca, en communiquant avec les représentants certifiés de FCT au 1 866 744-8969 ou en écrivant à rtis.qc@fct.ca.