/sports
Navigation

Les 10 plus gros contrats de l’histoire du sport professionnel

Les 10 plus gros contrats de l’histoire du sport professionnel
AFP

Coup d'oeil sur cet article

Le joueur étoile Bryce Harper a fait sauter la banque et exploser les réseaux sociaux, jeudi, en décrochant le contrat le plus lucratif de l’histoire de baseball : une coquette somme de... 330 millions $ pour 13 ans.

Ce montant astronomique fait d’autant plus jaser que Manny Machado venait d’établir le record de la MLB pour un joueur autonome en paraphant une entente de 300 millions $ la semaine dernière.

L’économie suit son cours, et les montants des contrats ne sont pas en voie de baisser. Harper et Machado ne sont assurément pas les seuls athlètes dont la rémunération ressemble davantage au PIB d’un petit archipel qu’à un salaire normal.

Le TVASports.ca vous présente les 10 contrats les plus lucratifs de l’histoire du sport professionnel.

Prenez note que les détails des contrats ne sont pas publiquement divulgués dans tous les sports professionnels, ce qui exclut plusieurs hauts salariés tels que Neymar et Cristiano Ronaldo.

Canelo Alvarez : 365 millions $

Le boxeur mexicain a signé un contrat monstrueux avec le service de diffusion en ligne DAZN, au mois d’octobre dernier. Pour cette montagne de billets verts, Alvarez s’est engagé à disputer 11 combats en l’espace de cinq ans.

Bryce Harper : 330 millions $

Le joueur autonome le plus convoité du baseball majeur a mis fin à une saga en paraphant une entente d’une durée de 13 ans avec les Phillies de Philadelphie. Harper, un voltigeur de 26 ans, a été nommé joueur par excellence de la Nationale en 2015.

Giancarlo Stanton : 325 millions $

En novembre 2014, Stanton est devenu un homme extrêmement riche en s'entendant avec les Marlins de Miami. Le cogneur a été échangé, en compagnie de son énorme contrat, aux Yankees de New York en décembre 2017.

Manny Machado : 300 millions $

Les Padres de San Diego verseront cette tonne de billets à Machado sur une période de 10 ans. En l’espace de quelques jours seulement, Harper et lui ont signé les contrats les plus lucratifs de l’histoire de leur sport.

Alex Rodriguez : 275 millions $

Laissant tomber les trois dernières années du contrat qu’il avait signé avec les Rangers du Texas, «A-Rod» a frappé fort avec les Yankees de New York en 2007, en battant de 23 millions $ sa précédente marque.

Nolan Arenado : 260 millions $

La valeur moyenne annuelle de ce contrat de huit ans (32,5 millions $) constitue le record de la MLB pour un joueur de position. Le joueur de troisième but des Rockies du Colorado peut dormir sur ses deux oreilles...

Alex Rodriguez : 252 millions $

Nous sommes alors en décembre 2000. Pareil montant était du jamais-vu à l’époque, et cette entente de 10 ans avec les Rangers du Texas a fait couler énormément d’encre.

Miguel Cabrera : 248 millions $

Le joueur de premier but a signé une entente d’une durée de huit ans avec les Tigers de Detroit en 2014. À ce moment, il lui restait encore 44 millions $ à empocher lors des deux années restantes du contrat qu'il avait signé en 2008. Entre 2014 et 2023, il aura donc reçu 292 millions $.

Robinson Cano et Albert Pujols : 240 millions $

Il est question de deux contrats de la même valeur, mais aussi de la même durée (10 ans). Cano, un joueur de deuxième but, a fait sauter la banque en 2013, préférant l'offre des Mariners de Seattle à celle des Yankees. Quant à Pujols, le frappeur s’était fait bien des ennemis à St. Louis. Après avoir remporté un deuxième titre de la Série mondiale avec les Cards en 2011, Pujols s’est prévalu de son autonomie pour s'entendre avec les Angels de Los Angeles.

Mention honorable : James Harden (228 millions garantis)

Le barbu a signé la prolongation de contrat la plus lucrative de l’histoire de la NBA à l'été 2017, celle-ci étant d’une durée de quatre ans et d’une valeur de 170 millions $. Sachant qu’il lui restait deux ans de contrat avec les Rockets de Houston, Harden aura reçu au total 228 millions $ en l’espace de six ans.