/investigations/truth
Navigation

Ils pensaient à internet...en 1867!

Periode des questions
Photo Agence QMI, Simon Clark Nathalie Roy

Coup d'oeil sur cet article

Débusquer les fausses nouvelles, vérifier les déclarations des politiciens, trouver les vrais chiffres : les recherchistes de notre Bureau d’enquête, basées à Montréal, Québec et Ottawa, se spécialisent dans l’art de rétablir les faits. Chaque samedi, elles vous présentent leurs trouvailles pour vous permettre d’y voir plus clair dans l’actualité de la semaine.


L’énoncé

La ministre de la Culture Nathalie Roy a fait sourire beaucoup de gens lorsqu’elle a déclaré en période de questions, mercredi, que « tout ce qui est internet est de compétence fédérale. Je ne l’ai pas inventé, c’était la Loi constitutionnelle de 1867, c’est les Pères de la Confédération qui ont pensé à ça ».

Elle répondait à la porte-parole de Québec solidaire en matière de culture, Catherine Dorion, qui lui posait une question sur la garantie de contenu québécois sur Netflix. 

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Les faits

Les Pères de la Confédération n’ont certainement pas pensé à internet en 1867 puisque le « World Wide Web » a été dévoilé à la face du monde... en 1990 !

Ce qui semble être un drôle d’anachronisme a attiré l’attention de plusieurs internautes au cours de la semaine.

La ministre Roy voulait probablement dire que tout ce qui est du domaine des télécommunications est de compétence fédérale, et elle a raison.

Les Pères de la Confédération ont pris soin de préciser dans la Loi constitutionnelle de 1867 que les lignes de télégraphes, qui étaient la principale technologie de télécommunication de l’époque, étaient de compétence fédérale.


► Vous avez une idée pour nos recherchistes ? Écrivez-leur à l’adresse suivante : heurejuste@quebecormedia.com.