/news/currentevents
Navigation

Un incendie criminel après des menaces de mort à Saint-Jérôme

Coup d'oeil sur cet article

Une maison de Saint-Jérôme a subi un incendie de nature criminelle vendredi soir, peu après que la propriétaire de la résidence ait reçu des menaces de mort d’un homme, qui a été arrêté dans cette affaire.

Les policiers ont pu mettre la main quelques heures après le feu sur un suspect de 45 ans, après que la plaignante eut signalé avoir reçu des menaces de sa part.

Il a été rencontré par les enquêteurs en cours de journée samedi afin d’établir son lien avec le brasier.

L’individu sera accusé lundi de harcèlement et d’incendie criminel. Le mobile du suspect n’a pas été dévoilé par les policiers.

Bidon d’essence

Selon le Service de police de Saint-Jérôme, les pompiers ont été appelés à intervenir vers 19 h dans une maison située sur la rue de Boulogne.

L’incendie a été rapidement maîtrisé, et aucune victime n’est à déplorer, puisque la maison était vide au moment où le suspect s’est introduit pour mettre le feu.

Sur place, les pompiers ont retrouvé un bidon d’essence et des traces d’accélérant, ce qui les conduit à suspecter une origine criminelle à l’incendie.

Les liens entre le suspect et la victime n’ont pas été précisés et l’enquête se poursuit dans le dossier.

Des techniciens en analyse de scène de crime de la Sûreté du Québec ont été appelés pour prêter main-forte à la police.

La résidence a subi des dommages importants à l’intérieur, mais la valeur précise n’était pas connue samedi.