/news/currentevents
Navigation

Coupable d'alcool au volant, il peut garder son permis quelques semaines... parce qu'il est déneigeur!

Coup d'oeil sur cet article

Parce qu’il est déneigeur, un quinquagénaire coupable de conduite avec les capacités affaiblies pourra conserver son permis de conduire encore quelques semaines.

Éric Vézina, de Boischatel, s’est présenté devant le juge René de la Sablonnière, lundi matin, pour enregistrer des plaidoyers de culpabilité.

L’homme de 50 ans a reconnu avoir conduit avec les capacités affaiblies le 13 novembre 2017, à L’Ange-Gardien, ainsi qu’avoir possédé de la méthamphétamine et du cannabis.

La poursuite et la défense ont toutefois demandé au juge, tel que le permet le Code criminel, de ne pas entériner ses plaidoyers de culpabilité immédiatement, afin de lui permettre de terminer la saison de déneigement.

Report à la mi-avril

Le magistrat a accepté de reporter cette étape au 16 avril, une solution qui bénéficiera tant à l’accusé qu’aux citoyens, qui ont besoin de travailleurs comme lui sur nos routes actuellement, a soulevé le juge.

Ce dernier l’a bien averti d’apporter son permis de conduire le 16 avril, puisqu’il lui sera saisi lorsqu’il le déclarera coupable.

Les détails entourant son arrestation pour capacités affaiblies n’ont pas été précisés en salle de cour lundi.