/news/politics
Navigation

Un autre sondage défavorable pour Trudeau

Un autre sondage défavorable pour Trudeau
Photo d'archives, Pascal Huot

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | La version de l’ex-procureure générale du Canada Jody Wilson-Raybould dans l’affaire SNC-Lavalin semble celle que préfèrent croire les Canadiens, indique un nouveau sondage qui confirme la chute des libéraux dans les intentions de vote.

• À lire aussi: Affaire SNC-Lavalin: il n’y aura pas d’autres démissions, assure un ministre libéral

• À lire aussi: Affaire SNC-Lavalin: une autre démission coup-de-poing

Publié mardi, le coup de sonde de la firme Ipsos indique que jusqu’à 67 % des répondants disent croire la position de Mme Wilson-Raybould qui a témoigné d’ingérence politique «soutenues» et «extrêmement inappropriées» du bureau du premier ministre dans la saga SNC-Lavalin lors de son passage, il y a une semaine, devant le comité de la justice de la Chambre des communes.

Qui sont les hommes et les femmes derrière nos politiciens? Emmanuelle présente... un balado animé par Emmanuelle Latraverse.

Ce sondage réalisé pour Global News arrive à la veille du témoignage très attendu de l’ex-bras droit de Justin Trudeau, Gerald Butts, qui devrait défendre la position du gouvernement niant toute forme d’ingérence politique, devant le même comité.

Autres données, une majorité de Canadiens (64 %) disent qu’ils suivent cette saga à Ottawa et, s’il y avait une élection, les intentions de vote pour le Parti libéral seraient de 31 %, en recul de trois points comparativement à il y a quelques semaines.

• À lire aussi: Démission de Jane Philpott: Justin Trudeau «était sur une autre planète»

En revanche, les conservateurs d’Andrew Scheer récoltent 40 % des inventions, en hausse de quatre points. Quant au NPD de Jagmeet Singh et le Bloc québécois, ils récoltent respectivement 20 % et 4 %.

Un autre sondage défavorable pour Trudeau
BORIS PROULX / AGENCE QMI

«C’est la première fois que nous voyons le Parti conservateur renaître et envisager de former le gouvernement», a souligné le sondeur Darrell Bricker.

Au Québec, l’avance des libéraux s’est aussi rétrécie (35 %) devant les conservateurs (29 %) alors qu’ils avaient 13 points d’avance, il y a deux semaines. Le Bloc récolte 19 % et le NPD, 14 %.

En Ontario, les conservateurs sont en avance de 9 points (40 %) devant les libéraux (31 %) et le NPD (23 %).

Un autre sondage défavorable pour Trudeau
JEAN-FRANCOIS DESGAGNES/JOURNAL

«Les libéraux ont chuté de façon précipitée au cours des dernières semaines. La question est de savoir s'ils ont déjà touché le fond?» estime Darrell Bricker.

Le sondage d’Ipsos indique, comme d’autres, qu’une majorité de Canadiens disent que l’affaire SNC-Lavalin a une incidence sur leur vote. Cette crise a commencé quand le journal «Globe and Mail» a rapporté que l’ex-ministre Wilson-Raybould a subi des pressions pour aider la multinationale québécoise à éviter un procès criminel pour fraude et corruption.

Le coup de sonde a été mené en ligne du 1er au 4 mars auprès de 1000 adultes.