/24m/job-training
Navigation

Faut-il retourner aux études pour changer de carrière ?

Faut-il retourner aux études pour changer de carrière ?

Coup d'oeil sur cet article

Marie-France Bujold - 37e AVENUE

 

Pour beaucoup, réorientation de carrière rime avec retour aux études. Pourtant, ce n’est pas toujours un passage obligé ! Catherine Courchesne a d’abord étudié en littérature, en sciences politiques, puis en psychologie avant d’opérer un virage dans sa carrière et de devenir journaliste. « La société laisse croire que seule la diplomation mène à la qualification et à un emploi, dit-elle. Il existe pourtant plusieurs autres manières d’arriver à ses fins. »

Voici quelques astuces pour faciliter une transition sans retourner sur les bancs d’école.

Acquérir de l’expérience grâce au bénévolat

Nombreux sont les employeurs qui recherchent des candidats expérimentés. Le bénévolat peut être une bonne façon pour acquérir de l’expérience. Cela permet non seulement de développer ses habiletés, d’intégrer le milieu, de se créer un réseau de contacts, mais aussi de mieux comprendre la profession qui nous intéresse.

Pour Catherine Courchesne, l’écriture avait toujours été un rêve qu’elle croyait inaccessible. Elle a d’abord tenté sa chance en collaborant bénévolement à un blogue. « J’ai pris de l’expérience. J’ai vu que j’aimais ça et que je pouvais écrire sous pression en répondant à des contraintes précises. C’était une expérience qui n’était pas à haut risque, car je n’étais pas payée. Si je faisais des erreurs, c’était moins grave, mais j’ai beaucoup appris. »

Trouver un mentor

Dans son processus de réorientation de carrière, Catherine Courchesne a eu la chance d’avoir un mentor qui l’a grandement aidé dans sa transition vers le journalisme. « Mon mentor m’a permis d’avoir une meilleure vue d’ensemble sur le milieu et de mieux savoir comment m’y prendre pour l’intégrer en me créant un réseau. C’est elle qui m’a donné ma première chance. Elle m’a ouvert plusieurs portes. »

Cette personne a souvent une importance cruciale au début du processus, car elle permet d’accélérer la transition vers le nouvel emploi. Plusieurs organisations professionnelles offrent d’ailleurs le jumelage entre mentors et apprentis. Il s’agit d’une occasion à saisir, car elle peut faire une grande différence !

Créer son propre emploi

Une autre façon de changer de carrière sans faire un retour aux études et de se créer un emploi sur mesure en devenant son propre employeur. Internet offre évidemment une vitrine impressionnante, à condition d’ajouter quelque chose de nouveau à l’offre qui existe déjà.

Cette option n’est toutefois pas sans risque, car il faut parfois investir un peu d’argent avant de démarrer ! Donc avant de se lancer, mieux vaut avoir un bon plan d’affaires, miser sur ses forces et bien préparer ses débuts.

Changer de poste au sein de la même entreprise

Une autre possibilité est de changer de département tout en continuant à travailler pour le même employeur. Les entreprises offrent souvent la priorité à leurs employés lorsqu’il y a de nouveaux postes à pourvoir. Quand un employé est dévoué et veut apprendre, les employeurs sont généralement enclins à leur permettre de faire une transition au sein de la compagnie, et parfois même à leur payer une formation pour développer leurs compétences dans ce domaine.

Bref, changer de carrière peut être plus simple et moins long qu’il ne le semble. Selon Catherine Courchesne, « il s’agit de trouver sa propre voie, de savoir oser... et doser ! »