/news/currentevents
Navigation

L’étau se resserre autour d’un meurtrier

Un 3e complice présumé a été arrêté à Trois-Rivières

Gilles Guilbault, 63 ans, a été escorté jusqu’au palais de justice de Trois-Rivières, jeudi.
Photo collaboration spéciale, Amélie St-Yves Gilles Guilbault, 63 ans, a été escorté jusqu’au palais de justice de Trois-Rivières, jeudi.

Coup d'oeil sur cet article

TROIS-RIVIÈRES | Le meurtrier de deux hommes trouvés morts dans une voiture calcinée en octobre 2018 n’a toujours pas été arrêté, mais un troisième complice présumé a été accusé, jeudi.

Gilles Guilbault a comparu jeudi au palais de justice de Trois-Rivières, et fait face à des accusations de complicité pour les meurtres de Steve Lamy et de Jean-Christophe Gilbert, dont les corps ont été trouvés dans le même véhicule incendié, le matin du 10 octobre 2018.

L’homme de 63 ans est aussi accusé d’introduction par effraction chez Steve Lamy.

Histoires reliées

Le jour même de la découverte des deux cadavres, le corps inanimé d’Ophélie

Martin­-Cyr avait été trouvé dans un champ de Yamachiche.

Elle aurait été abattue après avoir refusé de dire où se cachait un homme qui aurait volé des milliers de dollars provenant du trafic de drogue. C’est du moins ce que prétend le père d’une amie d’Ophélie. Celle-ci avait réussi à sauver sa peau en sautant par la fenêtre d’un véhicule en marche.

Ces deux histoires sont reliées, selon la Sûreté du Québec. René Kègle et Francis Martel ont été accusés du meurtre prémédité de la jeune femme de 19 ans, mais personne n’a été accusé d’avoir tué les deux hommes.

Deux autres complices présumés se sont fait mettre la main au collet dans les huit derniers jours. Mauricio Peralta Severino, de Laval, et Noémie Morin, de Nicolet, seraient aussi venus en aide au meurtrier, sans tuer directement les victimes.

Pas de réconfort

La mère de Jean-Christophe Gilbert ne trouve pas de réconfort dans cette vague d’arrestations, mais souhaite qu’un des complices présumés collabore avec la police pour pouvoir tirer un trait sur cette histoire.

Le dossier avance, selon le procureur de la Couronne Benoît Larouche.

Les trois dernières arrestations ont permis d’apprendre que Gilbert et Lamy n’ont pas été tués le même jour. Ce dernier serait mort le 8 octobre, tandis que Gilbert serait mort six jours plus tôt.

Rappelons que Steve Lamy connaissait René Kègle depuis une vingtaine d’années. Lamy a fréquenté la sœur de Kègle dans les années 1990, et Kègle a été émondeur pour l’entreprise de Steve Lamy dans les années 2000, selon nos informations.