/world/africa
Navigation

Écrasement en Éthiopie: Un avion tout neuf sous la loupe

Le Boeing 737 MAX 8 a été impliqué dans deux graves catastrophes aériennes en quelques mois seulement

Écrasement en Éthiopie: Un avion tout neuf sous la loupe
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

Les deux accidents mortels en cinq mois de l’avion dernier cri de Boeing soulèvent bien des questions sur la formation offerte aux pilotes qui doivent composer avec des appareils de plus en plus sophistiqués, croient des experts consultés par Le Journal.

« Je trouve inquiétant qu’il y ait autant de similitudes entre les deux écrasements », concède Jean Lapointe, ancien pilote et expert en aviation civile.

Tant l’appareil de Lion Air qui s’est écrasé en Indonésie en octobre que celui d’Ethiopian Airlines dimanche étaient neufs, avec très peu d’heures de vol à leur actif.

Ils se sont tous deux écrasés au décollage, en moins de 13 minutes, sans atteindre leur altitude de croisière, relève le spécialiste.

Le développement du Boeing 737 MAX 8 a été amorcé il y a plus de sept ans en réponse à la nouvelle génération des A320 d’Airbus, le plus féroce concurrent de l’avionneur.

Économiser

L’arrivée rapide sur le marché de l’appareil du géant français a bousculé les plans de l’entreprise américaine qui a finalement livré son produit en 2017.

Une enquête du quotidien The New York Times publiée en février révélait que Boeing avait décidé, pour limiter les coûts d’entraînement, de ne pas informer les pilotes de changements dans le système de contrôle de commande.

« Il y a des choses qui ne sont pas apparentes dans les gouvernes, comme le système antidécrochage », affirme Claude Fortin, du Groupe Fortas.

Ce logiciel automatisé doit empêcher le 737 de perdre trop de vitesse lors d’une ascension brusque, comme au décollage, et retomber au sol.

Lors de la tragédie de Lion Air, le logiciel croyait à tort devoir piquer du nez pour éviter de décrocher, contredisant les manœuvres du commandant.

« Ça devient une bataille entre le pilote et l’ordinateur de vol », illustre M. Lapointe.

Or, les manuels de vol du 737 MAX 8 ne mentionnent même pas l’existence du dispositif.

Formation

L’expert souligne que la transition entre deux générations d’appareils se fait au terme d’une formation théorique de deux à trois semaines ainsi que 32 heures en simulateur avant de passer un premier test avec un inspecteur. Ensuite, le pilote pourra réellement s’envoler.

M. Lapointe rappelle aussi qu’à la suite de l’atterrissage héroïque du commandant Robert Piché en août 2001 aux Açores lors d’une panne des deux moteurs sur son Airbus A330, tous ceux qui gouvernent ce type d’appareil sont retournés en simulateur.

« Dans les 12 mois suivants, ils ont tous revécu le scénario pour pouvoir y faire face. Est-ce qu’après Lion Air, ç’a été fait ? » s’interroge M. Lapointe.

S’il était à la tête d’un transporteur aérien, il irait vers son chef pilote de la flotte de 737 pour évaluer sa confiance envers l’appareil.

Selon les dernières données de Boeing, Air Canada a pris livraison de 24 modèles 737 MAX 8 jusqu’à maintenant sur les 61 commandés. WestJet en compte 12 dans sa flotte et en attend 43 supplémentaires. Sunwing aussi a une dizaine d’appareils.

« Je ne crois pas qu’il y aura de mesures généralisées à brève échéance, analyse de son côté M. Fortin. Même s’il y a des similitudes entre les deux écrasements, il n’y a pas de lien formel d’établi pour le moment. Ça peut être une simple coïncidence. »

Le 737 MAX 8 en bref

► Premier vol le 29 janvier 2016

► Mis en service le 22 mai 2017

► Coût de développement évalué entre 2 et 3 milliards $

► Coût unitaire entre 100 et 135 millions $

► 5011 commandes (en date de janvier dernier)

► 350 livraisons (en date de janvier dernier)

► Principal concurrent : Airbus A320neo

Principaux clients de cet avion

  • Air Canada
  • WestJet
  • American Airlines
  • Turkish Airlines
  • Ryanair
  • Sunwing
  • Ethiopian Airlines
  • Lion Air
  • United Airlines
  • Southwest Airlines

ACCIDENTS répertoriés

► Écrasement du vol 610 de Lion Air dans la mer de Java près de Jakarta en Indonésie le 29 octobre 2018 causant 189 morts

► Écrasement du vol 302 d’Ethiopian Airlines près de l’aéroport d’Addis Abeba le 10 mars 2019 faisant 157 morts

Source : Boeing