/travel/destinations
Navigation

Un visa pour aller en Europe dès 2021

Coup d'oeil sur cet article

Les Canadiens qui planifient un voyage en Europe en 2021 devront se procurer à l’avance un visa d'entrée. Il s'agit d'une nouvelle mesure adoptée par l'Union européenne en septembre dernier et qui fait actuellement l’objet d’une campagne d’information.

Jusqu’à maintenant, les Canadiens qui se rendaient dans les 26 pays de l’espace Schengen – composé de pays de l’Union européenne, comme la France, la Belgique et l’Allemagne, et d’États associés (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse) – n’avaient pas besoin de visa s’ils y restaient moins de 90 jours par période de 180 jours.

Toutefois, dès 2021, les citoyens canadiens désireux d’entrer dans cette zone devront faire une demande en ligne afin d’obtenir une autorisation de voyage appelée «visa ETIAS».

ETIAS est l’acronyme anglais pour Système européen d'information et d'autorisation concernant les voyages. Ce système s'appliquera aux ressortissants de pays tiers exemptés de l'obligation de visa. Le Canada figure donc dans la liste de ces pays tiers, de même que les États-Unis.

Ce système permettra d’effectuer des vérifications en amont sur les voyageurs. Les demandeurs devront notamment fournir des informations sur leur passeport, leur lieu de résidence et leur santé. Ils devront également donner leur adresse de courriel, des informations sur leur carte de crédit en plus d’indiquer s’ils ont un casier judiciaire et s’ils ont visité des zones de guerre.

«Ce système contribuera à renforcer la sécurité intérieure, à prévenir l'immigration illégale, à protéger la santé publique et à réduire les temps d'attente aux frontières grâce à l'identification, avant leur arrivée aux frontières extérieures, des personnes susceptibles de présenter un risque dans l'un de ces domaines», peut-on lire dans un communiqué de presse publié au moment de l’adoption de la mesure par les autorités européennes en septembre dernier.

Le visa ETIAS pour entrer en Europe coûtera 7 euros et sera valide pour trois ans. Les autorités européennes estiment qu’une demande prendra une vingtaine de minutes à remplir et qu’une réponse sera renvoyée par courriel dans les 24 heures suivantes.

Une telle demande devra être faite pour tous les types de voyages de courte durée, que ce soit pour le plaisir ou le travail.

Il est à noter que le Canada a déjà un système semblable appelé AVE (autorisation de voyage électronique), qui oblige les ressortissants de tous les pays – sauf les États-Unis – dispensés de l’obligation de visa à obtenir à l’avance, en ligne, une autorisation d’entrée. Les citoyens allemands, belges, français, irlandais et espagnols, notamment, ont cette obligation.

Les États-Unis et l’Australie ont également des systèmes semblables en place.