/finance/business
Navigation

Omar Khadr s’achète un petit centre commercial

Omar Khadr
Photo d'archives Omar Khadr

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien enfant-soldat Omar Khadr a fait l’acquisition, l’automne dernier, d’une propriété commerciale à Edmonton pour un montant de 3 millions $, a révélé le National Post lundi.   

Selon des documents obtenus par le quotidien, le centre commercial a été acheté en novembre 2018 par une compagnie à numéro établie en Alberta dont le directeur est Omar Khadr.  

L’édifice de 9150 pieds carrés comporte est divisé en cinq unités commerciales. Une garderie, un magasin de pneus et une agence de voyages occupent notamment les locaux.  

Le nouveau propriétaire n’a pas expliqué au Post pourquoi il a décidé de se lancer dans l’immobilier.  

Libéré sous caution en mai 2015, Omar Khadr était avait reçu 10 millions $ du gouvernement fédéral en juillet 2017 en vertu d’une entente conclue pour éviter une poursuite en matière de violation de ses droits. Ottawa lui avait aussi présenté ses excuses.  

Depuis sa libération, Omar Khadr cherche à faire assouplir ses conditions de libération conditionnelle. Sa dernière démarche en ce sens remonte à février dernier.  

Omar Khadr avait reconnu en 2010 avoir tué un soldat américain en 2002 à l’aide d’une grenade en Afghanistan, alors qu’il n’avait que 15 ans. Il accompagnait alors son père, qui a été abattu sur place.  

Après les événements, il avait été emprisonné à la prison de la base militaire américaine de Guantanamo. Il avait été rapatrié au Canada en 2012.