/sports/hockey
Navigation

Les Sags viennent à bout des Voltigeurs

Chicoutimi signe une cinquième victoire de suite

Les Sags viennent à bout des Voltigeurs
Photo Roger Gagnon

Coup d'oeil sur cet article

SAGUENAY | Les Saguenéens de Chicoutimi ont surpris les Voltigeurs de Drummondville par la marque de 3-1, mercredi soir devant plus de 3000 spectateurs réunis au Centre Georges-Vézina.

Grâce à ce cinquième gain consécutif, les Saguenéens ont pris possession du sixième rang dans la conférence Est et demeurent à un seul point des Screaming Eagles du Cap-Breton.

« On avait cinq matchs baromètres d’ici la fin de la saison. On voulait voir le nombre de bonnes performances qu’on donnerait contre eux dans les cinq derniers matchs de la saison, a rappelé l’entraîneur-chef des Sags, Yanick Jean. On a eu quatre bonnes performances sur cinq. C’est dans ces matchs-là que tu peux grandir. On devient une meilleure équipe de jour en jour. »

C’était pourtant mal parti pour les Sags. Vers la fin du premier vingt, le franc-tireur des Voltigeurs, Joseph Veleno, a donné les devants aux siens, inscrivant son 42e filet de la campagne en redirigeant le disque derrière le gardien Alexis Shank.

La chimie opère

La porte s’est ensuite ouverte pour les Saguenéens en début de deuxième période lorsque l’attaquant des Voltigeurs Xavier Simoneau a été amené au cachot pour avoir accroché. Le général à ligne bleue Artemi Kniazev s’est alors assuré de préparer le 30e but de son compatriote russe, Vladislav Kotkov, qui a touché la cible à l’aide d’un tir sur réception.

Ayant à peine eu le temps de célébrer, les partisans des locaux ont de nouveau bondi de leur siège, un peu plus d’une minute plus tard, quand William Dufour a fait scintiller la lumière rouge après avoir été laissé seul à la droite du gardien des Voltigeurs Anthony Morrone.

Le talentueux Théo Rochette a ajouté son grain de sel lors du troisième tiers en réussissant à loger la rondelle dans la partie supérieure.

Comtois neutralisé

Les Saguenéens devaient sans l’ombre d’un doute avoir à l’œil Maxime Comtois, qui avait récolté 25 points à ses 10 dernières parties. L’espoir des Ducks d’Anaheim était également connu pour les mauvaises raisons après avoir solidement plaqué le défenseur des Bleus Jérémy Groleau le 24 février dernier.

Groleau est toujours à l’écart du jeu en raison d’une blessure à l’épaule et Comtois avait été suspendu trois rencontres pour ce geste. Lors de son grand retour attendu par les partisans des Chicoutimiens, Comtois se faisait huer chaque fois qu’il touchait le disque et n’a pas été en mesure de produire offensivement.

Les Saguenéens disputeront leur dernier match à domicile cette saison vendredi soir, alors qu’ils recevront la visite des Cataractes de Shawinigan.