/sports/hockey
Navigation

«Max Pacioretty est un joueur très physique.» - Jonathan Marchessault

Coup d'oeil sur cet article

Les Golden Knights en ont surpris plusieurs, l’an dernier, en accédant à la finale de la Coupe Stanley.

Le conte de fées de la formation du Nevada a toutefois semblé s’estomper au début de la présente saison. Après 18 matchs, Vegas ne comptait que 7 petites victoires. 

L’équipe s’est toutefois replacée depuis, comme en fait foi la troisième position qu’elle occupe dans la section Pacifique, à 12 matchs de la fin du calendrier. À l’aube des éliminatoires, l’espoir et la confiance sont revenus, autant dans la ville que dans l’entourage direct des Golden Knights. 

En entrevue à TVA Sports, l’attaquant Jonathan Marchessault a indiqué qu’en aucun temps la panique n’avait gagné le vestiaire, malgré le lent départ de l’équipe. 

«Nous savions que tout rentrerait dans l’ordre, avec le potentiel et la qualité des joueurs que nous avons. Nous aimons beaucoup faire mentir nos détracteurs.» 

L’arrivée de Mark Stone a fait du bien 

Alors que Vegas a beaucoup ralenti sur le plan offensif par rapport à l’an dernier, Marchessault n'hésite pas à dire que l’acquisition de Mark Stone s’est avérée très positive. 

«Mark n’est pas flamboyant comme Connor McDavid ou Nathan MacKinnon, dit-il. Il réalise toutefois une panoplie de jeux qui passent sous le radar, mais qui sont très importants. Il rend ses coéquipiers meilleurs. C’est un gars très intelligent sur la patinoire. Il excelle autant offensivement que défensivement, en plus d’utiliser ses épaules à l’occasion. On a beaucoup plus de “punch” offensif depuis son arrivée.» 

«C’est incroyable de sentir que les dirigeants de ton organisation y vont d’acquisitions importantes pour amener l’équipe au sommet, ajoute Marchessault. On ne veut pas gagner dans 5 ans. On veut gagner maintenant.» 

Autre saison, autres réussites pour Fleury

Plusieurs ont l’impression que le gardien Marc-André Fleury ne vieillit pas. Le portier natif de Sorel au curriculum vitae déjà très impressionnant connaît, encore une fois, une saison exceptionnelle. Il trône au premier rang de toute la Ligue nationale de hockey au chapitre des victoires (34) et des jeux blancs (8). 

Et au-delà de ces chiffres à tout casser, c’est également et surtout le plaisir que prend Fleury à jouer au hockey qui retient l’attention de ses coéquipiers. 

«C’est encore un petit garçon! Il aime avoir du plaisir et il adore venir à l’aréna. Il est tellement aimable et charismatique! Il est toutefois capable de demeurer sérieux lorsque la situation le demande et il est l’un de ceux qui travaillent le plus fort à travers la ligue. Il est un grand compétiteur et notre meilleur joueur, affirme Marchessault» 

Max Pacioretty, un élément-clé

Disputant sa première saison dans le Nevada, l’ancien capitaine des Canadiens Max Pacioretty a connu des débuts plutôt timides dans son nouvel uniforme. 

Mais le numéro 67 a maintenant retrouvé sa touche offensive et, dans ces conditions, il constitue un élément important pour les Golden Knights. 

«Max joue du gros hockey pour nous, souligne Marchessault. En plus d’avoir un excellent lancer, l’un des meilleurs de tout le circuit, il est quelqu’un de très physique. Son apport en échec avant est non négligeable et, par-dessus tout, il a su s’intégrer à la perfection à notre groupe.»