/entertainment
Navigation

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires
MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

Coup d'oeil sur cet article

Sèxe Illégal reviendra sur les planches du National, à Montréal, le jeudi 21 mars, pour présenter son spectacle «Légendes». Jumelant habilement l’humour et la musique, le duo humoristique n'attend plus que de faire vibrer les murs du théâtre par le grincement des cordes de guitare et les éclats de rire.

Présenté une première fois dans le cadre du festival Dr Mobilo Aquafest au printemps 2018, le spectacle de jeudi sera dans les faits une deuxième première montréalaise pour Sèxe Illégal.

«C’était peut-être notre meilleur "show" à vie, ça a été vraiment le "fun", le public était au rendez-vous, mais on se rend compte avec les années qu’on est en avance sur notre temps des fois. On s’est dit, on va laisser la chance à tout le monde de venir voir une deuxième première, un an après», a dit à la blague Philippe Cigna, alias Tony Légal.

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires
MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

Le duo s’apprête ainsi à remonter sur scène pour présenter un spectacle dont les deux protagonistes sont profondément fiers. «Ce "show"-là nous représente assez bien, où on est rendus, ce qu’on a envie de faire», a indiqué Mathieu Séguin, de son nom de scène Paul Sèxe.

«Après 10-12 ans à travailler sur Sèxe Illégal, je pense qu’on a atteint une proposition qui est vraiment intéressante, a renchéri Philippe Cigna. Je ne dis pas que c’est la finalité de ces personnages-là, mais j’ai quand même l’impression que ça valait la peine de s’asseoir sur ceux-là et dire aux gens: "pour vrai, venez les voir".»

L’invitation est lancée.

De l’humour à la musique

Le titre complet du spectacle, «Légendes du rock et bientôt de l’humour», n’est une blague qu’à moitié, car la musique prend effectivement une place très importante dans l’humour du duo.

«J’ai toujours l’impression que c’est 60/40, a soulevé Philippe Cigna. Toujours un petit peu plus d’humour que de musique, mais il y a quand même beaucoup de musique.»

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires
MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

«À la base, Tony et Paul venaient présenter leurs tounes, a ajouté Mathieu Séguin. Dans "Légendes", on officialise un peu le fait que les deux gars font maintenant de l’humour depuis quelques mois. 50 ans en musique, quelques mois en humour.»

Si Paul Sèxe et Tony Légal n’ont aucune difficulté à assumer leur parcours de musiciens hors pair, les hommes derrière ces personnages n’hésitent pas non plus à exploiter la musique de façon beaucoup plus importante et assumée qu’au départ. La complexité de leurs arrangements musicaux et leurs trois albums en témoignent.

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires
MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

«Peut-être qu’on se dégêne à ce niveau-là, on se sent peut-être un petit peu moins imposteur qu’avant. C’est toujours une manière de créer qu’on adore», a souligné Mathieu Séguin.

Lorsqu’ils réfléchissent à leur démarche, ils sentent que la musique y occupe une place de plus en plus importante. «Au début, c’était vraiment une "joke", moi je ne chantais pas et lui ne jouait pas de guitare. On niaisait. En faisant semblant de faire de la musique, et à force d’en faire, c’est que t’en fais, a poursuivi Philippe Cigna. On a fait un album, on a été en studio et là tu joues ça en tournée.»

«Je pense que c’est un rêve aussi», a dit Philippe Cigna.

Alors que les personnages de Sèxe Illégal se consacrent désormais à l’humour et délaissent la musique, les hommes derrière eux tendent de plus en plus à y revenir.

Une comédie musicale en chantier

Lors du prochain festival Dr Mobilo Aquefest, un festival d’humour alternatif qu’ils ont cofondé en 2016 en compagnie des humoristes Guillaume Wagner, Virginie Fortin et Adib Alkhalidey, le duo présentera une véritable comédie musicale. Rien à voir cette fois-ci avec Sèxe illégal.

«Pour nous, du côté de la musique, c’est la prochaine évolution. Est-ce qu’on peut écrire quelque chose à l’extérieur de Sèxe Illégal? Est-ce qu’on peut travailler sur une trame sonore? C’est juste de se mettre au défi et je pense que c’est ce qu’on a fait avec la musique depuis le début», a indiqué Philippe Cigna. Un avenir alors bien ouvert.

Sèxe Illégal: des chanteurs rock en quête de rires
MARTIN ALARIE / JOURNAL DE MONTREAL / AGENCE QMI

Le spectacle «Légendes» sera présenté au National le jeudi 21 mars, à compter de 20 h.

L’actualité vue par Sèxe Illégal

La liberté d’expression

«C’est très important, mais je pense que le problème c’est que la définition de ce que c’est la liberté d’expression est très mal comprise. Souvent en humour, liberté d’expression on dirait que ça veut dire: "j’ai le droit de dire ce que je veux pis ferme ta yeule"», a dit Paul Sèxe

Le milieu de l’humour

«C’est un gros entrepôt», a dit Paul Sèxe

Les réseaux sociaux

«Nous, on s’est toujours amusés avec ça, mais c’est tellement une chance pour nous d’être des personnes, parce que c’est très cacophonique. Faut que tu cries», a dit Tony Légal

«Le personnage permet d’être plus "loud", mais aussi de prendre une distance émotive par rapport à ça», a dit Paul Sèxe

Un projet de société qui vous allume?

«Un projet de société qui nous allume ou qui nous allumerait? Parce que, mon Dieu, un projet de société qui m’allumerait... est-ce que c’est un projet de société, la destruction du capitalisme?», a demandé Tony Légal

«Peut-être dans le plus simple, moi je serais vraiment en faveur de la décriminalisation de toutes les drogues. Je trouve que c’est complètement ridicule d’aborder ce problème-là de société comme ça. C’est peut-être pas un projet de société, mais c’est un projet d’un week-end», a complété Tony Légal