/sports/fighting
Navigation

Divorce confirmé entre GYM et Artur Beterbiev

Divorce confirmé entre GYM et Artur Beterbiev
Photo d'archives, Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

Le Groupe Yvon Michel (GYM) a annoncé lundi qu’il avait conclu une entente avec le boxeur Artur Beterbiev dans le but de mettre fin au contrat de promotion qui les liait.

Impliqué dans un conflit porté devant les tribunaux, Beterbiev (13-0, 13 K.-O.) avait essuyé un revers en Cour supérieure au mois de juin.

Le champion du monde des mi-lourds de l’IBF aurait par ailleurs déjà une entente de principe avec le promoteur Top Rank et le diffuseur américain ESPN en poche, selon ce qu’a indiqué Le Journal de Montréal vendredi. Avec la fin de son association avec GYM, Beterbiev pourra maintenant sceller l'entente avec Top Rank et ESPN.

«Au cours des derniers mois, il est devenu évident pour nous et Artur qu’une solution négociée de bonne foi serait préférable aux conséquences d’un débat judiciaire prolongé, a expliqué Yvon Michel dans un communiqué. Nous sommes fiers du travail que nous avons accompli avec Artur durant notre association et nous lui souhaitons le meilleur succès dans la poursuite de sa carrière.»

«Je suis soulagé et heureux de maintenant pouvoir me concentrer à 100 % sur mon entraînement et mes performances dans le ring, a quant à lui indiqué Beterbiev. Je tiens à remercier Yvon et tous les membres de l’équipe de GYM pour leurs efforts et leur appui dans le développement de ma carrière depuis mon arrivée au Canada en 2013.»

En janvier, le boxeur tchétchène a accepté une entente de principe avec le réseau américain ESPN, un pacte de six combats et d’une durée de 30 mois, rapportait Le Journal de Montréal.

Beterbiev doit affronter le Bosniaque Radivoje Kalajdzic le 4 mai, à Stockton. Il en sera à sa deuxième défense de titre.