/advertorial
Navigation

La vraie nature de la Guadeloupe

Coup d'oeil sur cet article

Soif de nature et d’aventure? Cap sur la Guadeloupe, magnifique archipel français dans les Petites Antilles composé de cinq îles : Grande-Terre et Basse-Terre, Les Saintes, Marie-Galante et La Désirade. Un pays minuscule qui figure néanmoins parmi les 25 endroits les plus biodiversifiés de la planète.    

En quelques heures de vol, posez-vous à Pointe-à-Pitre, entre les deux « ailes » de la Guadeloupe, que l’on surnomme poétiquement « le papillon » en raison de sa forme. À l’est, Grande-Terre est un havre de détente pour les amateurs de plage. On y trouve aussi des lagons turquoise, une campagne verdoyante et les plus vastes cultures de canne à sucre du pays.

Mais c’est à l’ouest, à Basse-Terre, que vous accéderez au cœur sauvage de la Guadeloupe. Montagneuse et volcanique, la plus grande île de l’archipel possède un écosystème riche et une végétation exubérante. Une vaste partie de Basse-Terre est d’ailleurs protégée par le parc national de la Guadeloupe, classé au Réseau mondial des réserves de la biosphère par l’UNESCO.

Véritable sanctuaire pour la biodiversité tropicale, le parc compte 24 500 hectares de lagons, de mangroves et de forêts marécageuses abritant plus de 300 espèces d’arbres en forêt, quelque 200 espèces d’oiseaux et près de 3 000 espèces d’insectes. Malgré leurs noms parfois inquiétants, comme le figuier étrangleur et la mygale de la Soufrière, toutes ces espèces sont inoffensives (fiou!).

Le principal attrait du parc demeure incontestablement le volcan la Soufrière, le plus haut sommet des Petites Antilles, culminant à 1 467 mètres. Cet emblème national est l’un des rares volcans actifs au monde. Sa dernière éruption remonte à 1976. Mais n’ayez crainte : l’observatoire volcanologique et sismologique de la Guadeloupe surveille de près son activité.

Si vous avez le cœur vaillant (et les mollets endurcis), gravissez-le à partir de la ville de Saint‐Claude. Un sentier balisé vous conduira à son sommet. Votre ascension sera récompensée par une époustouflante vue panoramique sur la chaîne montagneuse de Basse-Terre ainsi que sur les îles et îlets encerclant la Guadeloupe.

Au cœur du parc, les vertigineuses chutes du Carbet sont un autre incontournable. Près de là, vous pourrez aussi admirer « les étangs », de petits lacs de montagne formés par diverses éruptions volcaniques. Randonneurs aguerris, aventurez-vous dans les profondeurs de la forêt de la Traversée et faites connaissance avec le pic de Guadeloupe, oiseau endémique de l’île. 

Après l’effort vient le réconfort. Terminez votre randonnée dans l’une des nombreuses sources thermales du parc, comme le site des Bains-Jaunes. Alimentés en eau chaude par le volcan, ces bassins forment un spa à ciel ouvert où il fait bon relaxer. Ou pour une expérience unique, rendez-vous dans la commune de Bouillante et plongez dans la source Thomas, en bord de mer. L’eau de cette piscine naturelle, qui avoisine les 80°C, est refroidie par la mer des Caraïbes.

Enfin, votre expédition nature en Guadeloupe serait incomplète sans admirer ses fascinants fonds marins. La célèbre Réserve Cousteau, baptisée d’après l’explorateur des mers Jacques‐Yves Cousteau, est l’un des plus spectaculaires sites de plongée de l’archipel. Au large de Malendure, surplombés par les îlets Pigeon, ses 1 000 hectares d’eaux protégées abritent des coraux, des poissons tropicaux et des tortues qui vous éblouiront à chaque coup de palme.

Sous l’eau comme sur la terre ferme, la Guadeloupe recèle de trésors qui combleront le passionné de nature en vous. Alors laissez les ailes d’Air Transat vous emmener à la découverte de cet exotique papillon.

Explorez le côté sauvage de la Guadeloupe