/news/politics
Navigation

Chambly: «utilisation inappropriée des cartes de crédit», constate la CMQ

<b>Denis Lavoie</b><br />
Maire de Chambly
Photo d'archives, Éric Thibault Denis Lavoie
Maire de Chambly

Coup d'oeil sur cet article

CHAMBLY – Moins d’un mois après avoir pris le contrôle de la Ville de Chambly, la Commission municipale du Québec dresse des «constats inquiétants», déplorant notamment une «utilisation inappropriée des cartes de crédit» utilisées par le maire, le directeur général et la directrice générale adjointe.

«Nous constatons que les cartes de crédit sont largement utilisées pour couvrir des dépenses personnelles, principalement des dépenses de repas, incluant bière, vin et alcool», soutient le vice-président de la CMQ, Denis Michaud, dans une lettre adressée au maire et aux conseillers municipaux.

Les tuteurs de la CMQ ont d’ailleurs pris la décision d’annuler les trois cartes de crédit détenues par le maire Denis Lavoie, le directeur général Michel Larose et la directrice générale adjointe Annie Nepton.

Dans sa lettre, le tuteur Denis Michaud illustre son propos en faisant référence à plusieurs dépenses, dont un repas pris en mai 2018 à Québec pour un total de 294,58 $ et comprenant deux bouteilles de vin supplémentaires. Il cite aussi un autre repas pour trois personnes, payé en mai 2015 avec une facture de 174,82 $ et comprenant deux bouteilles de vin.

«Lorsqu’un élu ou un fonctionnaire engage une dépense personnelle dans le cadre de ses fonctions, il doit assumer cette dépense et demander par la suite un remboursement», explique-t-on.

Le CMQ s’interroge d’ailleurs à savoir si cette utilisation des cartes de crédit par le directeur général et par la directrice générale adjointe «va à l’encontre de leur code d’éthique et de déontologie».

En outre, le vice-président se demande aussi pourquoi dans ces dîners payés par lesdites cartes de crédit, il y a du vin, de la bière et d’autres alcools. «Cette justification est d’autant plus difficile pour des rencontres de travail à répétition au restaurant», précise-t-on.

Dans la lettre aux élus, la CMQ précise qu’il s’agit des «premiers pas dans l’examen des comptes de carte de crédit de la Ville» et un examen exhaustif sera présenté dans le futur.

Pour rappel, peu après des perquisitions de l’Unité permanente anticorruption (UPAC) à l’hôtel de ville de Chambly, Québec a annoncé à la fin février la mise sous tutelle de cette ville de la Montérégie. Il faut savoir que l’administration du maire Denis Lavoie est contestée depuis plusieurs mois par les citoyens.

M. Lavoie est maire depuis 2005 et il a fait carrière au sein de la Sûreté du Québec (SQ) comme policier.