/news/health
Navigation

CHU de Québec: 1,2M$ pour un nouveau médicament contre le cancer de la vessie

Coup d'oeil sur cet article

Une équipe du Centre de recherche du CHU de Québec a obtenu une subvention de 1,2M$ du Consortium Québécois pour le Développement du médicament (CQDM) qui lui permettra de plancher à l’élaboration d’un nouveau traitement d’immunothérapie contre le cancer de la vessie. 

La Fondation du CHU de Québec verse pour sa part 300 000$ pour le développement du projet de l’équipe du Dr Yves Fradet, uro-oncologue et chercheur en immunothérapie du cancer au Centre de recherche du CHU de Québec.

L’équipe de chercheurs a découvert que certains patients atteints du cancer de la vessie avaient beaucoup de peptides, soit de petites protéines, issues d’une protéine nommée MAGE-A9. 

Cette dernière est «exprimée spécifiquement par les cellules cancéreuses», explique le Dr Fradet. «Nous croyons que ces peptides immunogéniques, combinés à ceux d’une autre protéine exprimée fortement par les cellules cancéreuses, appelée survivin, pourraient être utilisés pour stimuler efficacement un type de cellules immunes appelées lymphocytes T.»

Ce sont ces cellules qui serviraient à en détruite d’autres anormales, endommagées, infectées ou encore cancéreuses, selon l’expert.

Lors de la première année, les recherches seront effectuées en laboratoires et si les résultats sont concluants, des études cliniques chez des patients pourraient être effectuées dans les années subséquentes.