/entertainment
Navigation

PO Beaudoin: Influenceur repentant

PO Beaudoin a fait parler de lui pour une mésaventure dans un taxi

PO Beaudoin: Influenceur repentant
Photo d’archives, Ben Pelosse

Coup d'oeil sur cet article

L’influenceur PO Beaudoin a présenté ses excuses après avoir créé une petite tempête sur le web, où il avait raconté une mésaventure dans un taxi. « À aucun moment je n’ai voulu utiliser mon statut pour bénéficier de quelque avantage que ce soit », a-t-il expliqué.  

PO Beaudoin croyait bien faire en publiant sur son compte Instagram des stories pour expliquer sa situation dans un taxi montréalais.       

Le populaire Youtubeur expliquait alors ne pas être en mesure de payer sa course avec une carte de crédit prépayée, car la compagnie de taxi refusait ce mode de paiement. Comble de malchance, il n’avait pas d’argent en sa possession, car il s’était fait voler quelques jours plus tôt, dans un voyage au Mexique.    

Dans les vidéos, on voyait l’influenceur argumenter avec le chauffeur de taxi et avec un employé du service à la clientèle de Taxi Diamond. Au bout d’une quinzaine de minutes, il s’était résigné à aller quêter de l’argent d’un passant dans la rue pour payer la course de huit dollars.    

Il n’en fallait pas plus pour que les médias sociaux s’emparent de cette histoire. Plusieurs personnes se demandaient pourquoi le Youtubeur était monté dans le taxi sans s’assurer que sa carte était acceptée. D’autres pensaient que PO Beaudoin avait voulu payer avec une carte-cadeau.    

« J’agirais autrement »  

Contacté par Le Journal, PO Beaudoin a répondu qu’il préférait ne plus accorder d’entrevue, lui qui s’était expliqué le matin même au micro de Paul Arcand. « Je veux juste tourner la page, a-t-il dit. Je ne veux pas mettre de l’huile sur le feu et j’espère qu’on oubliera ça le plus vite possible, parce qu’il y a eu des malentendus. »    

L’influenceur a assuré qu’il se serait bien passé de cette mauvaise visibilité et qu’il ne voulait pas passer pour une victime dans cette histoire. « J’aurais préféré avoir moins de visibilité et ne pas vivre ce qui s’est passé mardi, a-t-il dit. Si c’était à refaire, j’agirais autrement. »    

Sur les ondes de 98,5 FM, PO Beaudoin a indiqué avoir reçu des « milliers de messages » relativement à son histoire, dont plusieurs menaces de mort. Il a confirmé au Journal qu’un avocat scrutait présentement les messages.    

L’influenceur s’est servi de son compte Instagram pour faire ses excuses. « À aucun moment je n’ai voulu utiliser mon statut pour bénéficier de quelque avantage que ce soit. Je tiens à m’excuser auprès du chauffeur de taxi, de la compagnie Taxi Diamond et aussi de mes abonnés qui auraient pu être choqués des propos que j’ai tenus. »    

Qui est PO Beaudoin ?        

  •  Il est né le 22 septembre 1986.    
  •  En 2013, il a suivi une formation en animation radio et télévision à l’école Promédia.    
  •  L’année suivante, il est parti à Los Angeles et a lancé la plateforme en ligne PO.LIST.TV, qui lui permet de rencontrer plusieurs vedettes américaines.    
  •  À son retour au Québec, il est devenu collaborateur à Sucré salé et à Sur invitation seulement, animée par Stéphane Rousseau.    
  •  Sur YouTube, il a lancé la chaîne PO & Marina, avec Marina Bastarache, qui compte 113 000 abonnés.    
  •  Se décrivant aussi comme un influenceur, il a 52 000 abonnés sur son compte Instagram.        

Des blagues avec le #POBeaudoinChallenge    

« J’comprends PO Beaudoin de s’être essayé, parce que j’viens d’avoir un rabais sur un écran plasma 54 pouces au Best Buy en présentant ma vieille carte de timbres de sous-marin six pouces chez Subway ! J’y ai dit que je voulais me servir du six pouces pour réduire le prix ; le gérant a finalement accepté que j’aie droit à un écran 54 pouces pour le prix d’un 48 pouces parce que j’étais LIVE sur Chatroulette ! »    

 – Jean-Thomas Jobin     

« Je ne vois pas pourquoi vous chialez sur PO Beaudoin, moi dans le temps que j’étais chez Trois fois par jour, je payais tout avec de l’eucalyptus pis du lin. »    

 – Alexandre Champagne     

« J’peux-tu payer mon taxi avec des essuie-tout ? »    

 – Bianca Longpré, conjointe de François Massicotte, qui faisait les publicités pour les Sponge Towels.     

« Je viens d’aller gazer chez Ultramar. Après avoir fini, je donne un bec sur la pompe et j’entre dans mon camion. La fille sort : monsieur, monsieur, il faut que vous payiez votre gaz ! Ben là, j’ai donné un bec sur la pompe. C’est quoi tes options ? »    

 – Sébastien Dubé (Les Denis Drolet)     

« Quel genre de livreur de St-Hubert refuse d’être payé avec des cartes prépayées iTunes ?! »    

 – Sébastien Trudel     

« Je me demande ce que je pourrais payer avec deux billets pour LSEEJ [La soirée est encore jeune]. »    

 – Jean-Sébastien Girard