/opinion/columnists
Navigation

À cabane

Coup d'oeil sur cet article

Habituellement, c’était un dimanche, fin mars. Durant toute ma jeunesse à Sainte-Émélie, nous allions à la cabane des Tessier, une nombreuse et chaleureuse famille au bout du rang de la Seigneurie. Inoubliable.

Dès notre arrivée, on était hypnotisés par ce mélange magique des arômes et émanations mélangées de vapeur de sucre, de bonne bouffe et de bois de chauffage. Et sur les tables, ça débordait de jambon, d’oreilles de crisse, d’omelettes, de fèves au lard, etc. Mais il fallait commencer par la soupe aux pois, la traditionnelle. On achevait avec le pouding chômeur, les pets-de-sœur, la tarte au sirop.

Avant de partir le bedon trop rond, dehors on passait devant le bac de bois sur lequel on coulait la tire sur la neige. Il y a certainement plus de quinze ans que je ne suis pas allé à la cabane à sucre. Ça me démange. Vous savez qu’il n’y a à peu près que chez nous au Québec qu’existe cet exquis rendez-vous annuel ?

NOUS, LES MEILLEURS

Votre beau Québec produit plus des deux tiers (72 %) de la production mondiale de sirop d’érable. Et ce sont nos Amérindiens qui, à coups de tomahawk sur les arbres, ont découvert que l’érable donne une sève savoureuse qui, une fois bouillie, devient un merveilleux sirop. On dit qu’il y a 200 cabanes à sucre au Québec, mais, dans les faits, plus de 7000 entreprises sont reliées à l’acériculture dont la qualité est chaperonnée, inspectée et surveillée très jalousement.

Nous sommes les meilleurs de la planète dans le domaine. Chez les Tessier, on achetait un gallon de sirop au printemps et il fallait retourner dans les réserves secrètes à l’automne. Saluez le Québec, embrassez un érable.

BEDING

  • Selon mes recherches, le tout premier recensement aurait été fait par un certain Adam.
  • Les cadeaux Trudeau sont-ils pour nous faire oublier SNC-Lavilaine ?
  • Lucian Bute prend les allures d’un retraité. Il commence à faire de la bedaine dans les joues.
  • On voit bien que l’ex-ministre Jane Philpott.
  • À part le Bonhomme Carnaval et Donald Trump, y a-t-il d’autres mascottes qui parlent ?

À DEMAIN

Salut les Tessier ! À la mémoire d’Edgar.