/auto/news
Navigation

La Ford Taurus n’est pas tout à fait morte

La Ford Taurus n’est pas tout à fait morte

Coup d'oeil sur cet article

Le 1er mars dernier, Ford a assemblé son ultime Taurus en sol nord-américain. Or, la situation est différente en Chine.

 

À LIRE AUSSI: En studio : quel est l'avenir de la berline?

À LIRE AUSSI: Ford Taurus EcoBoost 2,0 litres, 120 chevaux par litre!

 

Complètement différente de celle proposée en Amérique du Nord, la Taurus destinée au marché chinois profitera de quelques nouveautés. Ce rafraîchissement de mi-mandat sera présenté au grand public le mois prochain dans le cadre du salon de l’automobile de Shanghai. 

En attendant, le site chinois Sohu a diffusé quelques photos de la berline qui évolue sur ce marché depuis 2015. 

Parmi les nouveautés à l’avant, notons une calandre redessinée, un pare-chocs avant remodelé incluant des phares à DEL et une moulure chromée. À l’arrière, on remarque l’ajout de feux à DEL, d’un nouveau pare-chocs et d’un coffre redessiné. 

Le modèle illustré porte l’inscription Titanium et se situe au sommet de la gamme. 

Au chapitre de la motorisation, il faut toutefois mettre une croix sur le V6 biturbo qui était offert. Les consommateurs ont désormais le choix entre deux autres moteurs Ecoboost, soit celui de 1,5 L et celui de 2,0 L. 

Elle sera assemblée à l’usine de Hangzhou. 

Souvenons-nous qu’en avril dernier, Ford avait annoncé l’abandon de toutes ses voitures, sauf la Mustang, sur le marché américain. C’est ainsi que les Fusion, Focus, C-Max, Taurus et Fiesta sont passées à la trappe ou sont sur le point d’y passer. 

Brèves

 

 

 

Le Guide de l'auto, c'est la référence #1 en matière d'automobile au Québec depuis plus de 50 ans.

Pour tout savoir sur le monde de l'automobile, rendez-vous sur notre site web.

Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Instagram et Twitter

Pour ne rien manquer des dernières nouvelles, vous pouvez aussi vous abonner à notre infolettre.