/lifestyle/health
Navigation

La routine santé de Mario Jean

Mario Jean
Photo courtoisie, Bénédicte Brocard

Coup d'oeil sur cet article

Chaque semaine, Le Journal vous fait découvrir les trucs et astuces santé de différentes personnalités. De l’activité physique à l’assiette, en passant aussi par l’équilibre mental, chaque invité nous parle de sa santé et de ses choix pour rester actif et en forme.

Comment gardes-tu la forme ?

Mario Jean est aussi un amateur
de randonnée et de voyages. 
Il a d’ailleurs gravi le Kilimandjaro
avec sa conjointe et fait le trek
jusqu’au Machu Picchu, en famille.
Photo courtoisie
Mario Jean est aussi un amateur de randonnée et de voyages. Il a d’ailleurs gravi le Kilimandjaro avec sa conjointe et fait le trek jusqu’au Machu Picchu, en famille.

L’humoriste et comédien Mario Jean affirme être aujourd’hui au sommet de sa forme. Âgé de 54 ans, celui qui cumule plus de 25 ans de carrière confie s’être « pris en main » au tournant de la cinquantaine. Ainsi, il s’entraîne pratiquement tous les jours, que ce soit sur la glace au hockey, à raison de deux à trois fois par semaine, ou à la course, en été comme en hiver. « C’est ma conjointe qui m’a initié à la course il y a quelques années et je dois admettre que ça m’aide beaucoup. Quand je ne joue pas au hockey, je sors courir », affirme l’humoriste, qui lance ce printemps son sixième spectacle solo, intitulé Aller de l’avant. Mario Jean est aussi un amateur de randonnée et de voyages. Il a d’ailleurs gravi le Kilimandjaro avec sa conjointe et fait le trek jusqu’au Machu Picchu, en famille.

Mario Jean
Photo Adobe Stock

As-tu des objectifs d’entraînement ?

Mis à part ses quelques inscriptions à des marathons lors de la période estivale, Mario Jean admet qu’il bouge uniquement pour garder une bonne condition physique. Malgré son horaire atypique, surtout en tournée, il garde toutefois comme objectif de s’entraîner le plus souvent possible. « Si c’est possible, je vais jouer au hockey le vendredi et tout de suite après, je m’en vais directement à la salle de spectacle. Ça m’arrive souvent d’être serré, mais j’essaie de ne pas manquer beaucoup de parties [de hockey] », dit-il.

Comment restes-tu motivé à l’entraînement ?

La question de la motivation est certainement la plus difficile pour l’humoriste, qui admet devoir s’imposer une « bonne discipline » pour arriver à garder la cadence. « Je ne sais pas c’est quoi le truc, mais dans mon cas, il faut que je me fouette. C’est facile pour moi de laisser tomber », admet-il. Il précise toutefois que le fait de bouger l’incite à mieux manger. « Après les matchs de hockey, je ne prends pas de bière. M’entraîner m’aide à faire de meilleurs choix [alimentaires]. Quand je ne fais rien, on dirait que je lâche tout ! » lance-t-il en riant.

As-tu des trucs pour bien manger ?

Mario Jean
Photo Adobe Stock

À la maison, Mario Jean est souvent aux chaudrons. Son alimentation est variée et il privilégie les fruits et les légumes. Toutefois, la vie de tournée amène son lot de difficultés quant aux choix santé, admet-il. Pour éviter de tomber dans les collations malsaines, Mario Jean se munit de sacs de carottes ou de pommes. « À l’hôtel, il y a souvent la machine à chips qui t’appelle quand tu as faim le soir, donc j’essaie de l’éviter ! » rigole-t-il.

Quelle est ton adresse santé à Québec ?

Il adore courir de la terrasse Dufferin, en passant par les plaines d’Abraham.
Photo Jean-François Desgagnes
Il adore courir de la terrasse Dufferin, en passant par les plaines d’Abraham.

Lorsqu’il est de passage dans la capitale nationale, l’humoriste en profite pour enfiler ses espadrilles et courir de la terrasse Dufferin, en passant par les plaines d’Abraham et la Grande Allée. « J’adore ce circuit », dit-il.

Quelle est ton activité physique préférée ?

Le hockey, un sport qu’il pratique depuis plusieurs années.