/news/currentevents
Navigation

Montréal : une jeune femme meurt d’une infection à méningocoque

Coup d'oeil sur cet article

Une jeune femme est morte à Montréal en raison d’une infection à méningocoque, samedi après-midi, a annoncé la Direction régionale de santé publique de Montréal (DRSP) du CIUSSS du Centre-Sud-de-l'Île-de-Montréal, dimanche.

Ce décès a entraîné le déclenchement d’une enquête épidémiologique ainsi que portant sur l’identification de personnes ayant eu des contacts étroits avec la victime.

«Il est important de savoir qu'une accolade, ou encore le partage d'un verre ou d'une bouteille avec la personne infectée ne sont pas considérés comme des contacts étroits», a déclaré la DRSP par communiqué.

Elle a précisé que des contacts étroits consistent à avoir vécu avec la défunte, à avoir eu des contacts sexuels avec elle ou d’avoir été en contact direct avec ses sécrétions respiratoires (par exemple avec un baiser profond).

Les personnes identifiées comme ayant eu un contact étroit avec la femme qui a succombé recevront des antibiotiques.