/finance/business
Navigation

Changement à la direction de VIA Rail

Changement à la direction de VIA Rail
Archives Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

C’est une femme qui va diriger VIA Rail Canada à compter du mois de mai, en remplacement d’Yves Desjardins-Sicilian, dont le mandat n’a pas été renouvelé par le gouvernement Trudeau. 

Le ministre des Transports, Marc Garneau, a annonxé vendredi la nomination de Cynthia Garneau comme présidente et chef de la direction de VIA Rail Canada. Son mandat s’amorcera le 9 mai prochain, pour cinq ans. Elle sera la première femme dans l’histoire canadienne à prendre les commandes d’une société ferroviaire. 

Mme Garneau est avocate et présidente de Bell Helicopter Textron Canada depuis trois ans. 

Son prédécesseur aura été en poste pendant cinq ans. 

Dans une lettre transmise à ses collègues de VIA Rail, Yves Desjardins-Siciliano n’a pas caché sa déception et a indiqué qu’il souhaitait obtenir un deuxième mandat à la tête de VIA Rail Canada. 

«Mais, en même temps, je suis ravi que notre prochaine présidente apporte l’expérience et l’énergie nécessaires au maintien de la croissance et à la poursuite de nos projets de modernisation de la flotte et notre projet TGF [NDLR train à grande fréquence]», a écrit M. Desjardins-Siciliano. 

Marc Garneau a aussi annoncé les nominations, à titre d’administrateurs pour une période de quatre ans, de Grant Christoff, Miranda Keating Erickson et Viola Ann Timmons. 

«Je suis heureux d'annoncer que ces Canadiens hautement qualifiés ont accepté d'occuper des fonctions importantes à la direction de VIA Rail Canada. Leur nomination assurera le maintien d'une bonne gouvernance», a dit le ministre Garneau, par communiqué. 

«Je profite également de l'occasion pour remercier M. Yves Desjardins-Siciliano pour les services précieux qu'il a rendus [...]. En tant que PDG, il a accompli beaucoup de choses à VIA Rail Canada, notamment en augmentant l'achalandage, en faisant progresser le projet de renouvellement de la flotte et en élaborant la proposition concernant les trains à haute fréquence», a ajouté le ministre.