/lifestyle/health
Navigation

Les fèves au lard au banc d’essai

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Adobe stock

Coup d'oeil sur cet article

Elles seront sur plusieurs tables durant les fêtes de Pâques. Les fèves au lard font indéniablement partie de nos traditions culinaires. Si le temps des sucres leur confère une place de choix durant l’année, plusieurs aiment bien les ajouter à leur brunch du dimanche. Les recettes de nos grands-parents sont assurément les meilleures, mais qu’en est-il des fèves au lard du commerce ?

► Notre analyse

13 variétés de fèves au lard ont été analysées pour ce banc d’essai. Une portion de 125 ml (1/2 tasse) a été utilisée pour nos comparaisons.

Chaque portion apporte :

  • De 100 à 190 calories
  • De 1 à 3,5 g de lipides (de 0,3 à 1 g de gras saturés)
  • De 7 à 14 g de sucres
  • De 260 à 640 mg de sodium
  • De 5 à 8 g de fibres
  • De 6 à 8 g de protéines
  • De 4 à 20 % VQ en calcium
  • De 15 à 25 % VQ en fer

Les fèves au lard sont intéressantes pour leur contenu en protéines et en fibres. Elles sont aussi des sources intéressantes de fer et de calcium dans certains cas. Leur apport en calories est raisonnable et elles contiennent peu ou pas d’additifs. Seules les teneurs en sucres et en sel les rendent moins nutritives.

Les meilleurs choix

Selection à l’ancienne fèves au lard dans une sauce à la mélasse

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Avec la plus faible quantité de sodium (260 mg) et parmi les moins sucrées (8 g), ces fèves au lard représentent notre meilleur choix. Elles n’apportent que 0,3 g de gras saturés et contiennent 7 g de protéines et 6 g de fibres.


Sans nom fèves au lard et à la mélasse cuisson lente

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Avec des valeurs presque identiques (sauf le sodium à 265 mg), ces fèves comptent parmi nos meilleurs choix également. La liste d’ingrédients est similaire au choix précédent, ce qui laisse croire qu’il s’agit du même fabricant.


Sans nom fèves au lard dans une sauce tomate

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Ces fèves de marque maison apportent aussi 8 g de sucres et 6 g de fibres. Elles contiennent 8 g de protéines et 285 mg de sodium. Elles se classent également dans notre palmarès.

Les moins bons choix

Clark fèves au lard à l’ancienne

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Ce sont les plus caloriques (190 calories) et les plus salées (640 mg). Elles apportent aussi 11 g de sucres et 1 g de gras saturés.


À table ! fèves au lard à l’ancienne

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Avec 14 g de sucres, ce sont les plus sucrées du banc d’essai. Elles figurent aussi parmi les trois choix les plus salés (470 mg) et contiennent plus de gras que les autres choix (3,5 g). Elles contiennent aussi 1 g de gras saturés et un peu moins de fibres que la moyenne (5 g).


Heinz fèves au lard et mélasse

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Avec 430 mg de sodium et 11 g de sucres, cette option arrive 3e dans nos moins bons choix. La liste d’ingrédients est moins flatteuse. On retrouve notamment la présence de sucre liquide, d’amidon de maïs modifié et de chlorure de calcium.

Les fèves sans lard : un choix plus santé ?

Les fèves au lard au banc d’essai
Photo Chantal Poirier

Contrairement à ce que l’on peut croire, les fèves sans lard affichent des valeurs similaires en calories et en lipides. Leurs teneurs en sodium et en sucres varient selon les marques et les saveurs (érable, tomates ou barbecue). Celles à l’érable contiennent souvent plus de sucre, mais nous sommes loin du sirop d’érable véritable avec plutôt de la cassonade, du caramel ou du dextrose. Parmi les choix du commerce, les fèves dans une sauce tomate Compliments remportent la palme d’or avec seulement 6 g de sucres par portion de 125 ml. Leur teneur en sodium (290 mg) est acceptable, en plus d’avoir une belle liste d’ingrédients qui nous rappelle les fèves cuisinées maison : haricots blancs, eau, pâte de tomates, sucre, sel, moutarde et épices.

Qu’elles soient végétariennes ou non, les fèves du commerce peuvent contenir des additifs. C’est surtout le cas pour les fèves en conserve. Pour une liste d’ingrédients plus naturelle, on mise sur les fèves dans la section réfrigérée de l’épicerie, par exemple les fèves À table ! ou L’Héritage. Comparativement aux fèves en conserve, elles ne contiennent aucun additif, en plus d’être faites au Québec. Comme rien n’est parfait, elles affichent souvent une teneur élevée en sel ou en sucres. Pourquoi ne pas prendre une plus petite portion, 60 ml (1/4 tasse), et compléter votre assiette avec une omelette aux légumes et une tranche de pain de grains entiers pour un petit déjeuner équilibré ?