/qubradio
Navigation

Position de Québec solidaire sur la laïcité de l’État: une option étouffée par la direction du parti?

Position de Québec solidaire sur la laïcité de l’État: une option étouffée par la direction du parti?
Joël Lemay / Agence QMI

Coup d'oeil sur cet article

La coordonnatrice du Collectif laïcité de Québec solidaire soutient que l’option soumise par son comité a été étouffée dans les débats du parti.

Lise Boivin a affirmé à Benoit Dutrizac sur QUB radio que la direction du parti aurait écarté des réflexions l’idée commune soumise par son groupe. 

Durant le week-end, Québec solidaire a changé son fusil d’épaule, et défendra désormais la laïcité s’appliquant à l’État, aux institutions, mais pas aux individus. 

Le 9 février dernier, une journée de réflexion permettait à toutes les positions d’être représentées pour une discussion libre parmi les membres du parti. «Ils ont présenté seulement deux options, mais personne n’a représenté notre parole», a déploré Mme Boivin, expliquant qu’en plus des deux options soumises (un règlement en faveur de Bouchard-Taylor ou le fait qu’aucune règle particulière ne régisse les signes religieux), son comité souhaitait faire valoir un troisième point de vue: que le devoir de réserve s’applique à tous les agents et agentes de l’état. 

RÉÉCOUTEZ LISE BOIVIN À DUTRIZAC DE 6 À 9:

 

 

À Dutrizac de 6 à 9, Lise Boivin a laissé entendre qu’on ne pouvait prétendre à un «État laïc» si les individus qui y travaillent ne s’exposent pas comme tel. «Je questionne là où on veut aller avec Québec solidaire», a-t-elle dit. «Je vais réfléchir sérieusement à mon appartenance.» 

«Je trouve ça très décevant qu’on soit en accord avec le parti libéral sur un sujet aussi important que ça. Me semble que si on veut un pays indépendant, il faut un pays qui soit indépendant de toute influence religieuse et l’affirmer haut et fort. C’est un peu en contradiction», a-t-elle conclu.

Visitez qub.radio pour ne rien manquer de notre programmation quotidienne et de nos baladodiffusions